Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Un prêtre de Lyon témoigne

Père Samuel Vigot, curé de la paroisse de la Miséricorde du Père à Lyon

  Publié le samedi 17 octobre 2009

Témoignage du père Samuel Vigot, curé de la paroisse de la Miséricorde du Père à Lyon, suite à une formation au porte à porte à Lyon en 2007.

Aujourd’hui, le salut est entré dans une maison de Lyon...


Le Seigneur m’a converti au porte à porte

« En tant que prêtre, j’étais convaincu du bien-fondé de l’évangélisation par des visites à domicile, mais je ne le pratiquais pas. Au fur et à mesure que la session avançait, je comprenais que nous nous acheminions vers la mise en pratique et au moment où nous avons été envoyés faire des visites, j’aurais vraiment aimé être ailleurs.

"Aujourd’hui, le salut va entrer dans cette maison"

Durant la première heure de visites, je traînais les pieds, et devant chaque porte qui ne s’ouvrait pas j’éprouvais un vrai soulagement : je n’avais pas du tout envie de rencontrer les personnes car j’avais peur d’être rejeter. Au bout d’un moment, exaspéré devant les échecs répétitifs, j’ai dit au Seigneur tout haut devant Sylvaine qui m’accompagnait : "Seigneur, si nous ne sommes pas accueillis aujourd’hui dans une maison, je ne ferai plus jamais de porte à porte, car ça ne marche pas, c’est n’importe quoi !" La porte suivante semblait vraiment repoussante : elle était sale et une odeur de tabac empestait de derrière. On a prié un instant devant la porte avec Sylvaine puis, pour me donner un peu de courage, j’ai dit tout haut : "Aujourd’hui le salut va entrer dans cette maison". Un homme d’une cinquantaine d’année nous a ouvert, pas lavé ni rasé depuis plusieurs jours. Lorsque nous nous sommes présentés, il nous a fait entrer immédiatement chez lui. Une fois installés dans son salon, il nous regardait comme des gens tombés du ciel en s’exclamant : "J’en reviens pas que vous soyez chez moi !". Puis il nous a avoué comme si nous étions des anges envoyé par Dieu : "Ca fait 24h que je suis dans le péché et vous êtes là !". Après trois quarts d’heure de dialogue, Sylvaine a quitté l’appartement et m’a laissé seul avec cet homme qui avait fini par vouloir se confesser. En quittant cette maison, je me disais que le salut y était vraiment entré par le simple fait que nous avions frappé à la porte : nous avions ouvert la porte à Jésus. Si le Seigneur a fait grand pour cet homme que nous avons visité, il faut avouer qu’il a fait encore plus grand pour moi. Depuis ce jour, je suis habité par un désir étonnant de rencontrer les gens qui habitent le territoire de la paroisse.

Nous avons une petite fraternité de 15 visiteurs sur la paroisse

Je continue avec enthousiasme à faire du porte à porte et les nombreux fruits immédiats de ces rencontres m’encouragent à progresser. Nous avons animé une nouvelle session en mars pour que d’autres visiteurs puissent se mettre en route et nous aider à renouveler la paroisse. Aujourd’hui, nous avons une petite fraternité de 15 visiteurs mais qui va continuer à grandir. Pour moi prêtre, c’est une joie extraordinaire d’aller à la rencontre de gens loin de Dieu et de l’Eglise, je me sens comme un missionnaire, tout en restant dans mon diocèse et dans une paroisse de Lyon. »

Père Samuel Vigot











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Un-pretre-de-Lyon-temoigne.html