Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Soudain viendra dans son Temple
le Seigneur que vous cherchez »
(Malachie 3, 1-4)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Délégué épiscopal à l’information et à la communication (jusque janvier 2018)


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls

Tout simplement

Editorial d’Eglise de Fréjus-Toulon n°124 - décembre 2008

  Publié le mercredi 17 décembre 2008 , par Yann de Rauglaudre

Le temps de Noël auquel nous nous préparons nous convie à la grâce de la simplicité.


La simplicité s’incarne magnifiquement dans le visage du petit enfant. Sa candeur désarme la méchanceté. Il appartient tout entier à lui-même. En Lui, rien de caché. Son innocence le conduit au repos des pensées. Elles se recueillent, dans une tranquille confiance, à l’égard de ceux dont il se sait aimé. "Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux savants et de l’avoir révélé aux tout petits", disait Jésus (Matthieu 11, 25). En accueillant les enfants (Matthieu 18, 5) et en les bénissant (Matthieu 19, 15), il canonise la simplicité que ceux-ci représentent. "Si vous ne changez pas, et ne devenez pas comme des enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des Cieux." (Matthieu 18, 3)

Jésus est simple parce qu’Il se conforme en tout à la volonté de son Père. La vérité de son être ne se comprend qu’à partir de Lui. A la suite de Job, "simple, droit et craignant Dieu", Jésus se présente à nous tel qu’Il est, sans se composer un visage, ni s’enfermer dans un personnage, pour jouer le rôle qu’on voudrait Lui assigner : celui de guérisseur, de sauveteur, de thaumaturge ou de héros. Il se découvre si différent de toutes les constructions imaginaires dont on l’a investi ou affublé, au cours de l’histoire. Sa simplicité éclate dans les moindres petites choses qu’Il ne cesse d’investir de son immense amour. Jésus nous invite à entrer dans cette simplicité de cœur : "Soyez prudents comme des serpents, simples comme des colombes" (Matthieu 10, 16).

Cette simplicité ne peut être l’apanage d’une âme partagée. Elle exclut la duplicité, le mensonge, l’artifice et la compromission, l’indécision et l’hypocrisie. Elle revendique au contraire l’innocence, la pureté, la sincérité, l’humilité, la tempérance, la prudence. L’âme qui trouve son plaisir dans l’union à Dieu, s’élance pour se fixer en Lui et s’établir en son repos.

La simplicité est le fruit de la sincérité avec soi et de la franchise.

La simplicité chrétienne s’épanouit dans la vision de Dieu. Non seulement la vision béatifique, mais la révélation de sa présence cachée dans la quotidienneté de nos jours. Le regard simple va droit à Dieu.

La simplicité, c’est l’art de s’approcher de Dieu, sans détour. L’élan de la simplicité conjugue l’intériorisation et l’expression, la foi et la charité. Celle-ci procède de celle-là et s’accorde à ses nécessités. La raison obéit au cœur.

Monseigneur Dominique Rey











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://diocese-frejus-toulon.com/Tout-simplement.html