Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

En effet, ta charité m’a déjà apporté
beaucoup de joie et de réconfort,
car grâce à toi, frère,
les cœurs des fidèles ont trouvé du repos.

Phm1.07

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Service diocésain de la jeunesse


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Jeunes > Pour les animateurs > Repères et références > Repère 3 : Apprendre à s’engager

Repère 3 : Apprendre à s’engager

  Publié le mercredi 3 septembre 2008 , par Pastorale des jeunes








_


fiche 3 Engagement
"Repères" 3
Apprendre à s'engager
édition de Mars 2004
transfiguration
Lengagement est au cœur de l’anthropologie chrétienne qui guide notre action éducative et pastorale. Il est un aspect important de l’amour que Dieu révèle en Jésus. S’engager, c’est en effet s’investir librement dans le temps. Qu’il s’agisse d’un engagement de prière ou d’un engagement de service, apprendre à s’engager, signifie toujours apprendre à choisir, apprendre à se donner et apprendre à durer. L’éducation à l’engagement est donc à la croisée d’enjeux fondamentaux : la liberté, la responsabilité et la fidélité.
OBJECTIFS
Créer des conditions favorables à l’engagement L’engagement aujourd’hui n’est pas facile. Les jeunes ont besoin d’être rassurer sur la possibilité de s’engager et sur leur capacité à s’engager ; ils ont besoin aussi de se situer au cœur d’un réseau de relations qui motive l’engagement en faisant entendre l’appel et l’utilité du service pour lequel ils sont sollicités et en leur donnant envie de s’y engager ; enfin ils ont besoin d’être aidés pour trouver la capacité à affronter les difficultés, sans se laisser décourager par des échecs ou des oppositions
Accompagner l’engagement des jeunes Au début, la sollicitation initiale, s’appuie sur les émotions et les passions pour donner envie de s’engager. A la fin, la reconnaissance du service rendu permet de souligner la valeur de ce qui a été vécu. Sans oublier, pendant toute l’action de témoigner de la confiance en restant aux cotés du jeune qui s’est engager en l’aidant à discerner les différentes étapes à accomplir
Témoigner de son propre engagement Plus qu’à d’autres époques, les jeunes ont besoin d’avoir l’exemple d’adultes capables d’apprivoiser leurs propres limites et de rester fidèles pendant la durée de l’engagement, portant à son terme un projet enthousiasmant.
MOYENS A METTRE EN OEUVRE
Une multiplicité des propositions pour permettre à chacun de trouver sa place en fonction de ses envies, de ses compétences et des besoins du groupe
Des sollicitations adaptées aux possibilités de chacun qui manifestent une confiance personnalisée et refusent la surenchère (où l’on demande toujours plus, toujours aux mêmes) tout en préservant la liberté de choix.
Des événements déclencheurs (préparation du sacrement de la confirmation, témoignages d’actions réalisées, visites ou informations sur des situations qui donnent envie de faire quelque chose). Ces événements permettent parfois de découvrir des lieux qui ne sont pas très connus
Un cadre précis. Pour cela il est important d’avoir un référentiel (une charte, par exemple) mais aussi de marquer le moment de l’engagement (petite cérémonie ou signature de la charte …). Dans l’élaboration du référentiel, on pourra s’inspirer des caractéristiques d’un objectif de formation qui doit être MALIN : Mesurable, Atteignable, Limité dans le temps, Individuel, Négocié.
Une pédagogie progressive qui propose une gradualité dans l’engagement en marquant des étapes (par exemple en fonction de l’age).
Une formation permettant à celui qui s’engage (jeune ou animateur) d’effectuer correctement la tache avec compétence.
Des temps de relecture qui permettent de mesurer le chemin parcouru, les difficultés rencontrées, la manière de les dépasser et ce qu’il reste à faire.
Une stabilité des référents adultes capables d’identifier leurs propres angoisses et de les dépasser ou de les apprivoiser.
POINTS D'ATTENTION
Il faut éviter la stratégie de l’échec : si l’engagement doit être ambitieux et permettre un dépassement, il doit aussi rester réaliste et les objectifs posés doivent être réalisables Il faut veiller à l’équilibre dans les différents domaines d’engagement. Il s’agit, en effet d’une réalité qui peut se vivre dans le domaine humanitaire (par les engagements de service), mais aussi dans le domaine spirituel (engagements de prière) et dans la proximité du groupe (prises de responsabilités pour le fonctionnement des activités).
Le jeune n'est pas le seul juge de son engagement. Spécialement dans les moments de difficulté et de fragilité, il aura besoin d’entendre une parole extérieure qui le conforte et qui le guide On ne s’engage pas pour notre propre profit, mais il est important qu’il y ait des moments de reconnaissance. Valoriser les choses accomplies permet souvent de remercier ceux qui se sont engagés sans renoncer à l’esprit de gratuité
Il est important de veiller à une certaines cohérence entre les différents projets proposés au groupe et aux personnes : on ne peut pas tout faire, et c’est le responsable doit faire un premier tri. Pour diminuer le stress des adultes, il est important de travailler en équipe : c’est à la mesure que les jeunes verront des adultes heureux de leur engagement qu’ils pourront eux-mêmes s’engager
L’engagement doit se vivre dans un climat de confiance. Si nous devons faire confiance aux jeunes, il faut aussi qu’ils puissent nous faire confiance : il est important d’être vrais avec eux et de reconnaître nos propres limites
RESSOURCES

Publications utiles :

-  Initiales n° 184 (jan fev 2004) "c'est mon choix"

-  Croire Aujourd'hui Jeunes n° 13 (mai juin 2002) "peut-on changer le monde ?" ou n° 18 (mars avril 2003) "quel appel pour ma vie ?"

-   Journal N.E.T (à destination des 8-12 ans)

-    Session 2003 de la Pastorale des Jeunes (http://www.sessionjeunes2003.com)
Mouvements et des organismes qui ont une certaine expérience de l’engagement. dont on peut s’inspirer pour la pédagogie et  la documentation :

Le M.E.J (Mouvement Eucharistique des Jeunes) pour des engagements de prière

Les mouvements Scouts pour une pédagogie de l’engagement sur un projet de vie

La Campagne « Envie d’agir » de l’Education Nationale pour  des ressources dans des domaines variés de la vie des jeunes.

Figures de saints, qui témo
ignent d'un engagement et d’un choix.

Films pouvant servir de base à une discussion :

-            Tanguy

-            Just married (ou presque)











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Repere-3-Apprendre-a-s-engager.html