Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Service diocésain de la jeunesse


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Jeunes > Pour les animateurs > Repères et références > Repère 2 : l’Eucharistie porte l’Eglise

Repère 2 : l’Eucharistie porte l’Eglise

  Publié le mercredi 3 septembre 2008 , par Pastorale des jeunes









_


fiche 2 eucharistie
"Repères" 2
L'Eucharistie porte de l'Eglise
édition de Décembre 2003
la cene
La messe est le sommet et la source de la vie chrétienne. Il est donc important de permettre que les jeunes puissent y participer et y prendre leur place.

Mais cela relève, dans certains cas d’une gageure : ils s’y ennuient ou ne comprennent pas son intérêt.

Comment leur permettre d’entrer dans le mystère de l’Eucharistie ?

Comment faire pour que ce soit l’occasion pour eux de rencontrer la communauté chrétienne qui célèbre et d’y prendre place?
OBJECTIFS
Initier, c’est-à-dire faire entrer dans le cercle : compréhension / assistance. Moins on va à la messe, moins on comprend ce qui s’y passe, et moins on comprend ce qui se passe à la messe, plus il est difficile d’y assister. Il faut donc briser ce cercle vicieux, pour au contraire faire entrer dans la dynamique inverse : je participe parce que je sais ce qu’il s’y passe, et plus je participe, mieux j’en comprend l’importance. Il est donc important de retrouver cette dimension initiatique du sacrement de l’eucharistie
Développer le sentiment d’appartenance à l’Eglise. L’homme étant un animal social, c’est à l’intérieur d’un groupe qu’il trouve le juste équilibre entre désir et devoir. Dans le groupe, l’effet d’entraînement permet d’unir « je fais ce qui me plaît » et « je fais ce que je dois faire ». Mais il est important que le groupe qui nous porte à participer à l’eucharistie ne soit pas seulement la bande de copains, mais une communauté d’Eglise : le petit groupe d’amis peut-être une porte ouverte vers la communauté chrétienne locale, et la communauté locale une porte d’entrée dans l’Eglise Universelle.
Eveiller le sens du sacré et l’intériorité. La participation à la liturgie suppose une aptitude à entrer dans une démarche sacrée, s’appuyant sur une intériorité personnelle. Cela dépasse la seule question de la messe, et suppose de soigner le lien aux autres sacrements (particulièrement celui de la réconciliation), et à l’adorati
Faire retentir l’appel universel à la sainteté
MOYENS A METTRE EN OEUVRE
Une attention particulière aux attitudes et au langage des adultes C’est eux qui, par le fait même donnent l’exemple en particulier au niveau des gestes et des attitudes. Mais il est important qu’ils ne se posent pas en donneurs de leçons : s’ils sont à leur manière éducateurs, ils témoigneront aussi par leur accueil (ou leur fermeture) de la place que la communauté est prête à faire aux jeunes
Des temps de relecture Même si la messe n’est pas une activité comme une autre, il n’est pas irrespectueux de reprendre avec les jeunes ce qui a été vécu et de pouvoir répondre à leur question de manière à expliquer ce qui s’est passé. Cela s’appelle une catéchèse mystagogique !
Une préparation soigneuse de la célébration Plus une célébration est préparée, plus les acteurs s’y investissent. C’est vrai pour les musiciens, pour le célébrant, pour ceux qui décorent, mais aussi pour ceux qui « assistent ». Il n’est pas inutile de prendre le temps d’une catéchèse préalable pour expliquer tel ou tel aspect de la messe ou même simplement les textes de la Parole de Dieu, voire même pour apprendre les gestes à faire.
L’utilisation d’éléments liturgiques hors de la célébration Les couleurs liturgiques, les antiennes, les textes, telles ou telles prières peuvent être utilisés pour faire vivre le temps liturgique d’une autre manière à partir des mêmes signes
La mise en valeur des grands moments par des chants, de la musique ou des gestes spécifique. L’offertoire ou la post-communion, par exemple peut permettre de faire le lien avec le reste de la vie du groupe.
Le service de l’autel. Etre servant de messe est un excellent lieu d’apprentissage des temps et gestes de la liturgie et une manière de participer à la cérémonie souvent appréciée par les jeunes
L’aménagement des lieux La disposition des espaces et la décoration sera soit une aide, soit un obstacle à l’entrée des participants dans le sens de ce qui est célébré. Les attitudes de respect et de silence ne sont pas nécessairement innées chez les jeunes, il ne faut pas hésiter à leur apprendre ce qu’il convient de faire dans une église ou une chapelle.
La qualité du répertoire musical Dans une messe paroissiale, différentes sensibilités peuvent s’exprimer, l’intergénération n’est pas un obstacle pour les jeunes s’ils se sentent pris en compte, eux aussi
L’homélie L’homélie est souvent l’élément le plus marquant psychologiquement, il convient donc de bien la préparer. Les jeunes seront sensibles au fait qu’on aura cherché à « leur parler plutôt qu’à parler » et qu’ils n’auront pas l’impression d’avoir perdu leur temps ! Pour cela il est important d’être bref, de prendre le temps de récapituler dans la conclusion les éléments que l’on veut souligner, d’utiliser des exemples, des paraboles, peut-être d’organiser l’argumentation sous forme de questions et de réponses, d’avoir un langage clair et compréhensible.
POINTS D'ATTENTION
Le contact personnel avec le prêtre, avant ou après la cérémonie, facilite la convivialité et le sentiment d’appartenir à une « famille » Le répertoire musical est toujours un élément sensible : l’adapter aux temps liturgiques, s’il ne doit pas être trop étendu pour permettre la mémorisation, il ne doit pas être non plus trop réduit au risque de tomber dans les rengaines.
L’animation des chants ne doit être ni un spectacle, ni un pensum Ne pas exiger des jeunes ce que les adultes ne font pas … ne pas exiger des gens qu’ils vivent la messe comme le célébrant
Le respect des rites doit permettre de rendre une « messe de jeunes » reconnaissable comme messe : s’il y a trop de particularismes, les risques sont grands que la forme cache le fond. Cela vaut pour le prêtre, mais aussi pour les fidèles (attitudes)
RESSOURCES
 IMAGES pour une catéchèse sur l’Eucharistie

Vivre ensemble
la Communion ( 7-12 ans) – Caté Poster, Mame

La Trinité de Andreï Roublev

Film
Le festin de Babette
PUBLICATIONS
 

Préparer l’eucharistie avec des collégiens et des lycéens. AEP Cahier n°23

La Messe, Fr Luc Marie, édition du Carmel

Revues liturgiques











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Repere-2-l-Eucharistie-porte-l.html