Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Soudain viendra dans son Temple
le Seigneur que vous cherchez »
(Malachie 3, 1-4)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Rencontre du groupe Zachée chez les Soeurs de Bethléem

  Publié le jeudi 24 avril 2008 , par Grégory Soodts

Zachée, le groupe de jeunes professionnels de Lorgues, s’est rendu à la Chartreuse de la Verne le 6 décembre 2007. Compte-rendu et explications sur le nom de Zachée donné à notre groupe ou Zachée revisité au 21e siècle !


Nous avons beaucoup partagé avec les soeurs au sujet de la lectio divina et sur la nécessité de prendre des temps de "désert", c’est-à-dire de recul face à notre créateur pour qui nous recrée encore et encore...

C’est un si beau lieu de vie cartusienne [1]... , où nous avons pris ce petit temps de recul, de rencontre avec Jésus... En n’oubliant pas que si près de nous au Thoronet (Monastère du Torrent de Vie), cette même communauté des soeurs de Bethléem nous offre la possibilité de vivre des temps de retraite en ermitage. Nous savons également combien elles prient pour nous, pour notre paroisse, et nous vous demandons de vous unir à notre prière en action de grâce pour cela !

Qu’à la prière de Marie, Theotokos (mère de l’Eglise), le corps mystique de son Fils, nous avancions toujours tous ensemble vers notre Seigneur et notre Dieu !

N’hésitez pas à contacter les soeurs pour une discussion spirituelle, un temps de retraite, un coeur à coeur avec Jésus...

Pourquoi Zachée ?

Jésus entre dans Jéricho... le décor est planté, Jésus est en mouvement, traversant la ville, dans un tumulte que l’on imagine... Un idée de l’efficacité nous dit qu’il ne doit pas s’arrêter, puisqu’il "traverse"... Un objectif clair.

C’est alors que l’on décrit un personnage, zoom sur Zachée, sur ce qu’il est... puis état des lieux intérieur : il cherche à voir qui est Jésus... Réflexion : il ne peut pas à cause de sa petite taille... Cool ! Grâce à la combinaison de ce qu’il est, de ce qu’il désire et à son problème, sa seule solution est d’être en mouvement, en mouvement vers Jésus ! Il avance, il court ! Jésus attend encore une chose... qu’il lutte contre la gravité, c’est la seule chose qui lui manque ! Il doit encore monter, monter sur le sycomore, monter telle le poisson qui remonte le courant !

Et maintenant, STOP ! Plus de mouvement ! Il attend, pas n’importe où, mais là où il pourra voir Jésus. Faire un effort, non pas pour s’élever, se construire soi-même... mais s’élever au bon endroit parce que uniquement pour voir Jésus.

Et Jésus... STOP ! Jésus ne peut que s’arrêter devant cette convergence d’attitudes, de mouvements, devant enfin cette contemplation du haut du sycomore... Jésus contemplé... s’arrête pour contempler Zachée... pour nous regarder. Et parler à Zachée, nous parler...

"Zachée, descends vite, car il me faut aujourd’hui demeurer chez toi !"

Jean-Paul II disait que pour la première fois, Zachée entendait prononcer son nom avec "un accent de tendresse, qui exprimait non seulement de la confiance, mais aussi de la familiarité et comme l’urgence d’une amitié."

Alors il descend vite ! Jésus qui désirait avoir besoin de la montée de Zachée, le rééduque, maintenant, il lui demande de descendre, de rentrer en lui-même...pour le trouver ! Alors les murmures ne sont plus gênant, Zachée n’est plus sous le regard des autres... mais sous le regard aimant de Jésus, même plus peur de rien !

On murmure... Zachée continue, sa conversion prend une nouvelle facette : la moitié de ses biens extérieurs seront distribués, et il fera justice avec ce qu’il lui restera ! Il ne le pense pas, l’imagine pas, mais IL LE PRONONCE, devant son Seigneur, devant une assemblée ! C’est un engagement.

Jésus lui dit :

Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham.

Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Zachée rencontre Jésus, Jésus parle à son coeur... et en bonus, le plus beau des cadeau : le salut ! Pourtant, il ne pensait même plus à le demander ! Il est avec Jésus... c’est suffisant !

Et nous-mêmes, puissions-nous comprendre le mouvement de Zachée, et le vivre, afin de laisser Jésus entrer en nos coeurs ! En ayant déjà conscience que nous sommes perdus, afin d’avoir la JOIE d’être sauvés !

Pour finir, voici une phrase de Jean-Paul II qui nous a particulièrement touchés :

"Jésus à trouvé Zachée sur son chemin. Il s’arrête chez lui pour une rencontre prévue depuis le début. La maison de ce pêcheur est sur le point de devenir, en dépit de tant de murmure de la mesquinerie humaine, un lieu de révélation, le décor d’un miracle de la miséricorde. Cela ne se produira certes pas si Zachée ne libère pas son coeur des liens de l’égoïsme et des racines de l’injustice perpétrée par escroquerie. Mais la miséricorde lui est déjà parvenue, offerte gratuitement et en surabondance. La miséricorde l’a précédé !"

Lettre du Pape Jean-Paul 2 aux prêtres, Jeudi Saint 2002

Puissions-nous personnellement devenir des Zachée...

Puissions-nous également devenir des sycomores sur lesquels nos frères peuvent monter, s’appuyer afin de voir, d’être vus par Jésus...

Et sachant que la miséricorde nous précède toujours, puissions-nous, et particulièrement notre petit groupe, avoir l’audace d’être un lieu de révélation, d’être le décor d’un perpétuel miracle de la miséricorde ! Amen !


[1] issu de la tradition des Chartreux






Monastère du Torrent de Vie, au Thoronet, soeurs de Bethléem :
+334 94 85 92 05

Monastère (Chartreuse) de la Verne, à Collobrières, soeurs de Bethléem :
+334 94 43 48 28

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://diocese-frejus-toulon.com/Rencontre-du-groupe-Zachee-chez.html