Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var


Accueil du site > Eglise du Var Paroisses > Paroisses > Toulon - Sacré-Coeur > Actualités > Remerciements aux paroissiens de la communauté du Sacré-Coeur

Remerciements aux paroissiens de la communauté du Sacré-Coeur

Extraits de l’homélie de la messe d’au revoir du 30/06/08 du père Emmanuel Sanou

  Publié le vendredi 4 juillet 2008 , par Françoise Girard

Après une année de service auprès de la communauté paroissiale du Sacré-Coeur (chapelle Sainte-Thérèse - église du Sacré-Coeur - école Jean XXIII), le père Emmanuel Sanou quitte Toulon pour rejoindre à l’issue de ses études, Bobo Dioulasso, la capitale du Burkina Fasso.

Retrouvez ci-après le sens de son message d’au-revoir.


Frères et sœurs bien-aimés de Dieu,

A la fin de ce temps de service sacerdotal au milieu de vous – du 1er octobre 2007 au 30 juin 2008, tout en remerciant Mgr Dominique Rey et notre administrateur le Père Jean-Yves Molinas, il y a trois mots qui me viennent d’emblée, comme "MERCI !", "PARDON !" et "COURAGE !".

D’abord MERCI ! Compte tenu de toute la fraternité chrétienne que nous avons vécue ensemble, avec chacune et chacun de vous, d’une manière ou d’une autre, à travers maintes circonstances et bien des événements, qu’ils aient été heureux ou moins heureux, je ne peux que vous dire MERCI ! Merci donc à chacun d’être là aujourd’hui, malgré l’état de santé de certains qui lui ont préféré ce moment dû à Notre Dieu. Je vous suis infiniment reconnaissant et vous souhaite beaucoup de courage pour les souffrances que vous endurez avec tant de patience.

Ensuite le mot "PARDON !". Pour moi, une bouche dont ne sort jamais le mot "PARDON !" n’est peut-être pas capable de rire ou de faire rire, malgré cette vie qui ne nous arrange rien du tout, surtout à nous chrétiens. Alors permettez que je vous l’adresse pour les toutes les fois où vous m’avez cherché pendant que j’étais à Paris. C’est la raison pour laquelle mon deuxième mot est "PARDON !" Je vous l’adresse également pour toutes les fois où, sans le vouloir, j’aurais blessé telle ou tel par ma manière d’être, de parler et de faire. Veuillez bien m’en excuser. Mais…, oui il y a un « mais ». Pour certaines cultures, de même que les dents mordent de temps en temps la langue, mais ne s’en séparent pas pour autant, de même aussi entre nous, les blessures occasionnées par la vie commune ne devraient déjà pas constituer des motifs humains, à plus forte raison chrétiens, de ne plus travailler ensemble.

Pour ma part, quel que soit le passé de cette paroisse (des Routes à Sainte-Thérèse), la prière que le Christ a adressée à son Père pour nous, reste encore d’actualité, "…qu’ils soient parfaitement un, afin que le monde croient que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé." (Jean 17, 23). Alors, même si l’Euro 2008 est terminé, la "balle d’Amour et d’Unité de Dieu" est dans notre camp, ne l’oublions jamais.

Alors COURAGE ! Si Dieu est AMOUR et UN, qui d’autre le montrerait ?

Pour moi, rendre grâce à Dieu, c’est reconnaître ses bienfaits nous permettant d’encourager ou de s’encourager, de trouver ou de retrouver, de donner ou de redonner vie partout où Dieu-Avec-Nous n’est pas accueilli. C’est ce que signifiait, à mon humble avis, la joie de Jésus dont l’Evangile selon saint Matthieu nous fait cas (11, 25-30). Alors restons à l’école de Jésus-Christ en tout temps.

MERCI ! PARDON ! et COURAGE !

Père Emmanuel SANOU







-  Picto adresse postale Père Emmanuel SANOU - Mission catholique de Bobo - Archidiocèse de Bobo-Dioulasso -B.P. 312 - BOBO-DIOULASSO - BURKINA FASO (Afrique de l’Ouest)

-  00 226 20 95 00 26 (fixe familial)
(prière préciser l’heure de France à la quelle je peux vous rappeler)

-  Mon adresse mail

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr