Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement
des paroles qui lui furent dites
de la part du Seigneur"

Saint Luc (chapitre 1, verset 45)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Gestionnaire du site des paroisses Le Luc - Le Cannet


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Actualités > Archives > Reconnaisance par l’Eglise de l’apparition de la Vierge Marie au (...)

Reconnaisance par l’Eglise de l’apparition de la Vierge Marie au Laus

  Publié le samedi 3 mai 2008 , par Grégory Soodts

A 80 km de La Salette, dans le diocèse d’Embrun, de début juin à fin août 1664, la Vierge Marie et l’enfant Jésus apparaissent à une bergère, Benoîte Rencurel.
Le 4 mai 2008, l’apparition a été officiellement reconnue par l’Eglise.


Le 4 mai 2008, on se pressait à la basilique Notre-Dame du Laus : on y célébrait la reconnaissance d’une apparition de Marie et de l’enfant Jésus.

Cette reconnaissance officielle a été proclamée au cours de la messe célébrée le 4 mai dans la basilique Notre-Dame du Laus en présence du nonce apostolique en France, Mgr Fortunato Baldelli, d’une trentaine de cardinaux et d’évêques du monde entier et de fidèles du diocèse de Gap et d’Embrun et d’ailleurs. Cette participation à marqué l’importance de l’événement non seulement pour le diocèse de Gap et d’Embrun, mais aussi pour toute l’Eglise de France et l’Eglise universelle.

La dernière reconnaissance d’apparition de la Vierge Marie en France remonte à cent quarante-six ans, pour les apparitions de Lourdes.

Connaissez-vous l’histoire des apparitions de Notre-Dame du Laus ?

Au sein du diocèse d’Embrun, en l’année 1664, le paysage et les hommes était marqué par les guerres de religions entre catholiques et protestants calvinistes.

C’est la période que choisit la Vierge Marie et l’enfant Jésus pour rencontrer Benoîte Rencurel au Vallon des Fours.

JPEG - 13 ko
Benoîte Rancurel

Durant les deux premiers mois de l’apparition, la Sainte Vierge est restée silencieuse, elle qui dans l’Evangile si souvent méditait les événements en son cœur.

Les deux mois qui suivirent, elle entreprit de conduire Benoîte sur le chemin de la prière vers son Fils Jésus.

Benoîte a donc eu la grâce d’être formée par Marie, et à travers cette formation, a été conduite à découvrir combien la souffrance des pêcheurs était grande, mais surtout combien ils ont besoin de contempler Jésus sur la croix pour être sauvé par la gloire de sa résurrection !

Humainement, Marie l’a conduite à travers l’amour des sacrements de l’Eglise à aimer et désirer les biens célestes, tout en conservant son bon sens de femme de la terre. Elle ne négligeait pas non plus des longs temps de prière personnelle et menait une vie d’ascèse et d’offrande au sein du tiers ordre dominicain.

Marie l’a également conduite à partager son le plus grand trésor de la vie terrestre : la relation d’amour que l’on a avec elle et avec son fils, Jésus, dans les sacrements, dans les temps de prière personnelle et dans ses frères. Ainsi, Benoîte fut tout naturellement une missionnaire de l’amour brûlant de Jésus pour les hommes.

Elle bénéficiera ensuite durant 54 ans d’apparitions de la Vierge, du Christ, d’anges et de différents saints en d’autres lieux : à Saint-Etienne d’Avançon, au vallon des Fours, à Pindreau, à Embrun, à Gap, à La Saulce et à Marseille.

Depuis les apparitions, les guérisons sont nombreuses, autant de signes visibles de la présence aimante et active du Seigneur en nos vies.

Alors, dans cette période durant laquelle l’Eglise exulte en reconnaissant que Marie est toujours à nos côtés, et en notre diocèse fraichement renouvelé dans sa consécration au Coeur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, pour nous conduire vers Jésus, confions lui toute notre vie : qu’à l’exemple de Benoîte, nous sachions tout donner à Marie, afin qu’elle nous conduise vers son Fils.

La vidéo Cancao Nova de l’interview de Mgr Di Falco

La vidéo Cancao Nova concernant la reconnaissance des apparitions de Notre-Dame du Laus







- Diocèse de Gap et d’Embrun
- Emissions spéciales sur RCF

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Reconnaisance-par-l-Eglise-de-l.html