Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

En effet, ta charité m’a déjà apporté
beaucoup de joie et de réconfort,
car grâce à toi, frère,
les cœurs des fidèles ont trouvé du repos.

Phm1.07

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Quatrième dimanche de l’Avent, année B

Quatrième dimanche de l’Avent, année B

  Publié le dimanche 24 décembre 2017 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 24 décembre 2017







Accueil des enfants
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Jésus est là avec les enfants, comme avec leurs parents qui sont dans l’église. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante.

Rappel du temps liturgique
Nous sommes le quatrième dimanche de l’Avent qui tombe cette année la veille de Noël : nous retournerons à la messe demain matin ou ce soir pour célébrer Noël, suivant la tradition juive qui veut que chaque jour débute le veille au soir.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 26-38)
En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »

Pistes de réflexion
L’Eglise nous propose de méditer souvent l’Evangile de l’Annonciation car c’est le premier des mystères joyeux du chapelet. De plus, trois fois par jour, les cloches nous invitent à réciter ces versets à l’Angélus.
« Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » Les enfants vont reconnaître les paroles de l’ange qui constituent le début du « Je vous salue Marie » qui peuvent être traduites aussi par « Réjouis-toi Marie » . La grâce, c’est la vie de Dieu en nous. Marie est toute remplie de la vie de Dieu.
Marie a été choisie par Dieu depuis longtemps car elle a eu la grâce de ne jamais commettre de péché depuis sa naissance : c’est l’immaculée conception. Mais le Seigneur respecte sa liberté et vient la visiter par un ange pour lui demander son plein accord.
« Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. » « Jésus » signifie « Dieu sauve. » C’est par cette conception qui n’est pas passée par un homme que Jésus est l’unique sauveur, le Fils de Dieu. Mais il est aussi fils de Marie, pleinement homme : il a deux natures, l’une humaine, l’autre divine.
« Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il règnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » L’ange annonce sans équivoque à Marie que son fils sera le Messie annoncé depuis longtemps. En effet, on attendait un roi de la maison de David à cause de la promesse faite à David par le prophète Nathan (première lecture de ce jour, 2 Samuel 7.) Or Joseph est de la lignée de David, lui-même de la tribu de Juda, originaire de la ville de Bethléem. La maison de Jacob est un autre nom pour le peuple d’Israël. Jacob est le fils d’Isaac et le petit fils d’Abraham. Il a eu 12 fils qui ont donné les 12 tribus d’Israël.
« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Le « oui » de Marie (que l’on appelle "fiat" en latin) va changer la face de la terre, car c’est par elle que Dieu s’est fait homme. Marie ne comprend pas tout, ne devine pas l’avenir mais accepte dans un grand élan de confiance. Marie est l’immaculée conception car elle a toujours fait « selon la parole de Dieu », elle n’a jamais fait obstacle à la volonté de Dieu donc elle n’a jamais péché (attention : l’immaculée conception ne doit pas être confondue avec la conception virginale).
Par le baptême, nous sommes devenus enfants de Dieu, frères et sœurs de Jésus et fils et filles de Marie. Nous pouvons lui parler souvent comme à notre maman, et une maman s’intéresse à tout ce qui préoccupe son enfant, même les plus petites choses.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Activité
On ouvre la quatrième fenêtre de la maison de l’Avent (cf activités du premier dimanche de l’avent).
On allume la quatrième bougie sur la couronne de l’Avent.

« Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » Luc 1, 28











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Quatrieme-dimanche-de-l-Avent,3761.html