Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire".

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Comité de pilotage et de coordination de l’année sacerdotale (juin 2009 - juin 2010) pour le diocèse de Fréjus-Toulon


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Actualités > Archives > Participez pour dire : "Merci mon père !"

Participez pour dire : "Merci mon père !"

Année Sacerdotale : dites merci aux prêtres

  Publié le lundi 19 avril 2010 , par Année Sacerdotale

Prêtres d’hier, prêtres d’aujourd’hui, prêtres de demain, les prêtres sont indispensables !
Sans eux, le chemin vers le Christ, le cheminement de milliers d’hommes et de femmes responsables et aimants, devient difficile.
Témoignez-leur de votre soutien, de votre gratitude. Dites leur combien ils ont compté pour vous, à une étape de votre vie ou au quotidien ! Dites leur ce qu’ils vous ont apporté ! Dites leur que vous priez aussi pour eux et pour ceux qui viendront à leur suite. Ils ont besoin de vous pour continuer à annoncer l’Evangile !
10 contributions le 6 juillet 2010 : et la vôtre ?


Ecrivez votre message "Merci mon père"

Par courrier, ou courriel, laissez votre message. Après réception, le service communication du Diocèse le publiera sur son site internet durant toute l’année sacerdotale et au delà de juin 2010.

Merci d’avance pour votre témoignage qui ne doit pas être trop long. Nous respecterons votre anonymat si vous le souhaitez, à défaut seul votre prénom sera indiqué. De même, nous vous invitons à ne pas trop personnaliser votre témoignage par les noms de famille des prêtres que vous avez connu, le but est de garder une approche générale.

Année Sacerdotale
Evêché de Fréjus-Toulon
BP 518
83041 Toulon cedex 9

Ecrivez votre message "Merci mon père "


Messages reçus

10. Merci au prêtre qui animait les rassemblements de catéchisme dans ma paroisse lorsque j’étais enfant : il disait qu’il ne fallait pas mettre Dieu à la portée des enfants, mais élever l’âme des enfants pour qu’ils comprennent la grandeur de Dieu. Il nous parlait comme à des adultes, attendait de nous que nous nous tenions comme des adultes à la messe.

De manière plus générale, merci aux prêtres qui nous rappellent que notre foi est exigeante et qui nous font comprendre ce à quoi nous nous engageons en étant chrétiens. Merci à ceux qui parfois nous "remontent les bretelles" sur la nécessité de donner plus au denier du culte, sur la nécessité de se confesser, sur l’intolérance qu’il faut avoir envers nos péchés. Cela nous empêche de penser qu’aller à la messe est suffisant !
M. 30 ans

9. Vous faites le plus beau métier du monde.
Nous sommes du même mais vos cieux font la courte échelle aux nôtres, permettant ainsi de sentir l’âme étreinte du Christ, de sentir Son souffle qui éloigne celui de la peur, de sentir Son regard prévenant notre appel.
Ses cieux sont si vastes ! Comme le coeur du Père.

Alors merci de cheminer parmi nous, vaillants veillant tels des coups essentiels qu’il tape à notre porte. Poursuivez, s’il vous plaît, poursuivez malgré tout et tous car Il l’a dit : "Vous aurez à souffrir dans le monde. Mais courage ! J’ai vaincu le monde !" Jean 16.33

C.C.


8. Vous êtes comme nous des hommes avec leurs qualités et leurs défauts.Certains me crispent et me donnent envie de fuir ou même d’aller voir ailleurs... D’autres me montrent une voie de joie, de grâce, de souffrance et d’espérance qui force mon admiration. Mais, quoiqu’il en soit, je prie pour et en union avec vous tous chaque jour. _ L’Eglise a besoin de vous, de nous. On vous respecte (si on ne peut pas faire plus !). Vous êtes nos frères en Christ choisis par Lui pour nous aider sur cette Terre.
Merci à tous pour votre engagement auprès de vos frères. Que l’Esprit Saint vous inspire et que la Vierge Marie, saint Joseph, le saint Curé d’Ars et tout les saints du Ciel vous soutiennent dans votre noble Ministère !


7. Merci mon père pour la mission que vous menez chaque jour aux côtés de vos frères et sœurs sur le chemin du Christ, nous marchons à votre suite dans les bras du Père et de la Vierge Marie, ce sont des missionnaires comme vous qui rebâtissez ce qui est souvent détruit dans ce monde et nous apportez la vraie Joie et Paix de Jésus.
Que Saint Michel Archange associe son épée a votre chapelet pour déjouer les pièges du mal.
Damien E.


6. Merci mon Père, de votre écoute et de votre soutien,vous m’avez appris le coeur à coeur profond avec le Christ et à apprendre à me rendre plus pauvre de moi même par vos paroles et votre façon d’apporter le Feu de Dieu dans le coeur des jeunes.
Nous avons besoin de vous qui montrez la lumière du Christ Ressuscité dans l’eucharistie.


5. Merci mon Père, de m’avoir tendu votre main, celle de la Vierge-Marie, de m’avoir amenée sous la Lumière du Christ, d’avoir avec moi, porté mes fardeaux parfois si lourds, et d’avoir su si bien laissé en vous Jésus, toucher l’abime de mon coeur, pour apprendre à devenir chaque jour un peu plus dans l’Eglise : l’Amour !
Soyez béni, mon Père !

Agnès


4. Personnellement je ne suis pas issue d’une famille pratiquante, et le clergé pour moi a longtemps été une sphère à part, qui me semblait déconnectée de nos pauvres réalités existentielles. Pourtant, Dieu a toujours été là, même dans mes exils "d’enfant prodigue", et c’est par le Sacrement de Réconciliation qu’Il m’a ramené à Lui, imperceptiblement au départ, puis irrésistiblement.

Alors je viens aujourd’hui remercier mon Dieu, et ses Prêtres bien-aimés, qui ne se rendent sans doute pas toujours compte - peut-être même presque jamais - à quel point le Saint-Esprit passe à travers leur simples paroles lors de ce Sacrement, à quel point, tel Moïse, le Christ nous ouvre par eux les eaux pour cheminer vers notre Terre Promise, la Vie même de la Trinité Sainte.

Anne D.


3. Dans l’église depuis mon plus jeune âge, j’ai connu de nombreux Prêtres, que je ne nomme pas par crainte d’en oublier, qui m’ont transmis la Parole tant par leurs propos que par leur attitude, leur attention et le désir de me donner une place à la mesure de mes capacités, dans la volonté de me faire grandir.

Depuis longtemps, ils assurent ma catéchèse par petites doses, dimanche après dimanche, et ce qu’ils me disent me convient totalement. Mon souhait, c’est que les tièdes puissent un jour ou l’autre les entendre.

Merci de m’avoir donné la possibilité d’apporter ma contribution au témoignage.

Georges S.


2. Merci à vous mon Père qui m’avez si bien conseillé avant votre mutation ; vous nous disiez qu’il était nécessaire de continuer à nous nourrir de la Parole de Dieu et recevoir régulièrement les sacrements proposés par l’Eglise.

A vous mon Père, merci pour avoir en quelque sorte orienté "mes racines" vers le plus profond de moi même, vers Dieu qui rempli mon coeur de sa grâce depuis mon Baptême.

A vous mon Père, merci pour m’ avoir indiqué la meilleure nourriture, les meilleurs "engrais", la Parole de Dieu et l’Eucharistie.

A vous mon Père, merci pour "l’arbre" que je suis devenue.

A vous mon Père, encore merci pour le soin particulier procuré en "l’élaguant" régulièrement par le sacrement de la Réconciliation.

Je suis maintenant "un arbre" qui après avoir eu de "belles feuilles" sous lesquelles il fait bon reposer, commence même à "porter des fruits".

Merci mon Père, "merci mon Dieu pour la merveille que je suis" et ceci grâce à vos bons soins.

Je vous encourage à continuer de votre mieux la mission difficile et belle, à laquelle vous avez été appelé et à laquelle, à l’exemple de Marie notre mère, vous avez répondu "OUI".

Continuez donc "à reboiser" notre monde en luttant ainsi contre "la désertification" de nos âmes.

Merci mon Père, merci mon Dieu.


1. Lettre de Sanary-sur-Mer en date du 10 septembre 2009
En réponse à « Merci mon père » de la revue diocésaine, je tiens particulièrement à remercier tous les pères que j’ai connus, ayant vécu dans une famille très pratiquante, j’en ai connu beaucoup et je les remercie tous, mais en particulier le père Adrien qui a su transformer et réveiller notre paroisse de Sanary plongée dans un profond sommeil ! Etant une fidèle de la messe du matin et de l’adoration, je le porte chaque jour dans mes prières et remercie Jésus de l’avoir amené chez nous. C’est un très bon berger qui a su ramener ses brebis au bercail. Je remercie également tous ceux qui ont pris la suite, le père Bertrand et, à ce jour, le père Florian bien entouré du père Elysée et du père Ludovic. Je ne détaille pas ce qu’a fait le père Adrien : ce serait trop long et je suis sûre que vous devez le sa voir. Notre église est une pure merveille qui attire beaucoup de visiteurs et nos sœurs carmélites font un travail remarquable et tout le reste… que ça continue encore longtemps ainsi. Merci père Adrien. Merci à tous ceux qui continuent ce que vous avez semé. Que notre saint curé d’Ars en cette année sacerdotale bénisse votre chemin et vous protège toujours. J’espère ne pas voir été trop longue dans mon témoignage.
Louise.








- Les pages du Séminaire : www.seminaire-toulon.com
- Soutenir les vocations
- Livre événement : "Le prêtre"
- Logo année sacerdotale réalisé par l’Agence alteriade

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Participez-pour-dire-Merci-mon.html