Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre"

(Actes des Apôtres, chapitre 1, verset 8)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Nativité de Saint Jean Baptiste, année B

Nativité de Saint Jean Baptiste, année B

  Publié le dimanche 24 juin 2018 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 24 juin 2018








Accueil des enfants
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et se mettre en présence de Dieu. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est préférable de lire l’Evangile dans un missel plutôt que sur une feuille volante. Les enfants peuvent venir en procession embrasser la Parole (le livre ouvert) après la proclamation de l’Evangile, en chantant (par exemple « Que vive mon âme à te louer ! »)

Rappel du temps liturgique
Nous fêtons aujourd’hui la fête de la naissance de saint Jean-Baptiste, fixée au solstice d’été qui est à l’opposé du calendrier par rapport à la nativité de Jésus.

Acclamation de l’Evangile
Alléluia !

Evangile selon saint Luc (1,5-17)
Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth. Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable. Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge. Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur. Toute la multitude du peuple était en prière au-dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens. L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens. À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit. L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ; il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ; il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »

Pistes de réflexion
Pour la nativité de Saint Jean Baptiste, la liturgie nous fait entendre l’annonciation à son père Zacharie. On se souvient que sa mère Elisabeth est la cousine de Marie. "un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie" En ce temps là, les prêtres l’étaient de père en fils. Ceux qui servaient au Temple de Jérusalem étaient répartis en 24 classes de prêtres. Zacharie appartenait à celle d’Abia, fils d’Eléazar, fils d’Aaron. Chaque classe servait à tour de rôle, pendant une semaine.
"Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth." Elisabeth appartenait elle a une famille de prêtres car elle descend d’Aaron qui est le frère de Moïse et qui est prêtre.
"Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu" ; "Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge." Alors que dans la Bible les enfants sont une bénédiction de Dieu, il est choquant de voir qu’Elisabeth et Zacharie n’avaient pas d’enfant, eux qui étaient justes, ajustés à la volonté de Dieu.
"il fut désigné par le sort" Le hasard est le lieu où se cache la Providence. C’est le signe que Dieu veut intervenir dans leur vie.
"L’ange du Seigneur lui apparut" Vient ensuite le récit de la visitation de Zacharie, très proche de celle de Marie que Luc relate quelques versets plus loin.
"ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils" Dans la Bible, plusieurs fois, un couple stérile donne naissance à un fils grâce à l’intervention de Dieu (Isaac, Samson, Samuel). Ces récits révèlent que toute naissance est un miracle, tout enfant un don de Dieu.
"tu lui donneras le nom de Jean." "Jean" signifie "Dieu fait grâce" ce qui confirme que cet enfant est un cadeau de la part de Dieu. "Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance" La grâce de Dieu est porteuse de joie.
"Il ne boira pas de vin ni de boisson forte" C’était l’engagement du nazir (du consacré) dans l’Ancien Testament (Nb 6,3). On se faisait nazir quelques jours pour remercier Dieu. On a l’impression que Jean, lui, sera nazir pour toujours. Il est aussi introduit par là dans la tradition sacerdotale (Lv 10,9). Jean sera prêtre non seulement à certains moments mais dans la totalité de son existence, annonçant ainsi le nouveau sacerdoce qui apparaîtra avec Jésus. En effet Jean ne servira pas au Temple de Jérusalem à son tour mais exercera son ministère hors les murs, dans le désert.
"il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère" Cette parole de l’ange sera confirmée dans la suite du récit quand Jean tressaille dans le ventre de sa mère lors de sa première rencontre avec Jésus (lui aussi dans le ventre de sa mère).
" il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu [...] pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé." La grâce de Jean est une grâce d’unité entre le Ciel et la terre et unité des hommes entre eux. La bonne disposition du peuple consiste en cette unité.
"avec l’esprit et la puissance du prophète Élie" L’auteur rapproche Jean du prophète Elie qui lui aussi vivait dans le désert. C’est une remarque de Luc qui nous invite à comprendre la mission de Jean à la lumière du prophète Elie. Ce procédé est courant dans le Bible, Jésus usera aussi de cette lecture dite typologique. Il ne s’agit pas de réincarnation.

Activité
Coloriage du dessin.











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Nativite-de-Saint-Jean-Baptiste.html