Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement
des paroles qui lui furent dites
de la part du Seigneur"

Saint Luc (chapitre 1, verset 45)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Les activités sont variées au Mourillon

  Publié le mercredi 22 septembre 2010 , par Soeur Cécile Leblanc, O.V.

"Les activités sont variées , mais c’est toujours le même Dieu qui agit en nous" 1 Co 12, 6.
3 clochers, des formes différentes de vocations : un seul peuple autour du Christ !

Située dans le quartier Est de Toulon et en bord de mer, la paroisse du Mourillon comprend trois églises : Saint-Flavien, Saint-Jean-Bosco et Saint-Paul. Elle témoigne de la bonne collaboration entre prêtres, consacrées et laïcs.


Avec ses 24 000 âmes et ses trois clochers, la paroisse travaille à son unité qui se réalise petit à petit. La population du Mourillon est caractérisée par la présence de nombreuses familles de marins dans les quartiers des églises Saint-Jean-Bosco et Saint-Paul.

- L’église Saint-Flavien, centre historique de la paroisse réunit des personnes dans une atmosphère plus populaire. C’est au cours du XIX° siècle que le Mourillon prit la forme d’un faubourg : une population ouvrière travaillant à l’arsenal s’installe près de l’actuel boulevard Bazeilles tandis que les commercants ouvrent boutiques. Dès 1844, des paroissiens se réunissaient dans une salle servant de magasin (par la suite érigée en église) dans le quartier du Port-Marchand.

C’est en 1864 que fut posée la première pierre de l’église Saint-Flavien. Elle fût consacrée le 12 février 1868 par Mgr Jordany. Aujourd’hui de nombreux mariages s’y déroulent et les pères et fidèles y prient les laudes chaque matin avant la messe. De nombreuses personnes y viennent se ressourcer auprès de Jésus au Saint-Sacrement ou rencontrer un prêtre ou à un laïc pour les écouter. Une messe célébrée avec l’ensemble des prêtres de la paroisse a lieu chaque mercredi matin : c’est l’occasion de montrer à tous les fidèles l’unité qui règne entre eux, ainsi que de partager ensuite un moment convivial au cours d’un café.

JPEG - 33.6 ko
Paroisse du Mourillon

- Saint-Jean-Bosco a été édifiée en 1965 afin de desservir la population située dans la quartier de La Mître, près du bord de mer et c’est le 29 octobre 1967 que Mgr Barthe la consacrait. Cette église, construite en forme d’éventail et sur deux niveaux (avec plusieurs salles de réunion) est le lieu central de l’aumônerie des jeunes, des préparations aux mariages et du loto paroissial.

- L’église Saint-Paul a été construite en beaucoup plus de temps ! Dès 1936, Mgr Siméone bénit la première pierre et la crypte fut terminée en 1937. Mais les travaux n’avancèrent plus ! La crypte servit donc de chapelle de quartier jusqu’en 1969 où Mgr Barthe consacra le 20 avril 1969 le nouvel édifice enfin achevé. Les 4 Carmélites messagères de l’Esprit- Saint y animent une soirée de prière chaque lundi. Une messe charismatique y sera célébrée un dimanche par mois, en plus des messes habituelles.

JPEG - 46.2 ko
Paroisse Mourillon

Un autre lieu de vie important est celui de la maison paroissiale qui comprend non seulement les appartements des pères Jean-Noël Dol, curé, Ivan Miranda, Jean-Michel Tour, Stéphane Rède, et Michel Klakus mais également des salles de réunions et une cour où se déroule avec bonheur la kermesse paroissiale. Le secrétariat - desservi par une importante équipe de laïcs, ainsi que les services de l’adoration perpétuelle et Alpha y ont leurs bureaux. La salle Jean Bart, avec sa cuisine attenante permet d’organiser des rencontres du type Alpha, Elle &Lui, repas paroissiaux.

Depuis 2 ans, un service d’adoration perpétuelle, sous la responsabilité d’une laïque a été mis en place dans les différents lieux. Il n ’est pas à douter que le Seigneur travaille encore là, par son rayonnement à l’unité des cœurs des 1300 pratiquants réguliers. Pour qu’eux-mêmes deviennent - par cette unité- signes pour le monde de l’amour du Christ pour son épouse l’Eglise.

Avec la complémentarité des vocations qu’il lui a plu de réunir - et cela n’est pas commun - en cette paroisse : laïcs, 5 prêtres diocésains, 1 ermite, 2 vierges consacrées, 4 religieuses apostoliques et 2 laïques consacrées !










 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr