Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Communautés > La vie religieuse > 02.Vie religieuse apostolique > Les Salésiennes de Don Bosco à Saint-Cyr

Les Salésiennes de Don Bosco à Saint-Cyr

La vieillesse : une alliée au service de la mission

  Publié le mercredi 22 septembre 2010 , par Soeur Cécile Leblanc, O.V.

Les Salésiennes de Don Bosco habitant la maison Marie-Dominique à Saint-Cyr sont retraitées. Comment, après une vie apostolique bien remplie et un âge certain, continuent-elles à rayonner de la présence du Christ ?


“Mais nous n’avons plus vraiment d’apostolat, nous sommes très âgées... Croyez vous que cela peut encore intéresser les jeunes ?” Piquée par cette provocation - la vieillesse nous attend tous, j’ai cherché à comprendre comment ces sœurs avaient fait d’elle une alliée... au service du Christ.

JPEG - 45.2 ko
Salésiennes de Saint-Cyr

- Première surprise : la maison Marie-Dominique est située dans des beaux vignobles, a vue sur mer et... sur la cour de récréation de collégiens ! Liturgie des heures et chamailleries d’adolescents s’unissent en ce lieu pour un beau sacrifice de louange... cela doit faire bien plaisir à notre Seigneur ! Jeunes et vieux, tous ensemble...

- Second fait riche en enseignement : s’enraciner dans le Christ, c’est accepter le réel. Ce lieu associé à Don Bosco en témoigne largement. Dans les années 1850, une vaste propriété située à Saint-Cyr fût donnée à l’abbé Jacques Vincent – alors directeur de l’orphelinat de La Navarre. Il établit alors un orphelinat pour les enfants de la région, souvent frères et sœurs : ce fut la naissance de l’orphelinat Saint Isidore. En 1878, Mgr Terris, évêque de Fréjus, proposa avec l’accord de l’abbé Vincent devenu malade, l’œuvre de La Navarre et de Saint-Cyr à Don Bosco. Celui-ci refusa, n’ayant pas assez de personnel pour prendre en charge les deux maisons. C’est à cette époque que survint une épidémie de fièvre typhoïde, faisant beaucoup de morts parmi les enfants.

JPEG - 13.6 ko
Sainte Marie-Dominique

L’évêque réitère alors sa demande à Don Bosco qui envoya Sœur Marie-Dominique Mazzarello, première supérieure de la congrégation féminine qu’il venait de fonder avec elle à Turin, pour jauger l’affaire. « Les enfants souffrent à faire pitié, la maison est dans un état pitoyable »… Que pouvait faire un Don Bosco face à une telle réalité ? Il accepta la charge de cette maison afin de sauver les enfants de la misère. En 1879, il vient visiter les lieux : ému par pauvreté des enfants, il encourage à poursuivre l’œuvre. Sœur Marie-Dominique décide alors cette même année que les filles seront accueillies à Saint-Cyr et les garçons à La Navarre. C’est en 1880 qu’arrivent les premières sœurs d’Italie… sans grande formation, la plus âgée ayant à peine 24 ans… mais toutes sont remplies d’un zèle et d’une charité inventive pour aider les enfants. Aujourd’hui, l’œuvre continue : les laïcs ont rejoint les sœurs et les orphelins ont fait place aux enfants de Saint-Cyr et environs. La maison est mise aux normes médicalisées depuis 1997. Sœur Marie-Dominique est proclamée sainte en juin 1954.

- Les sœurs aînées ont une place bien particulière dans ce petit monde bouillonnant de jeunesse : au moment de la récréation - car c’est le temps par excellence où les enfants montrent qui ils sont, elles se montrent disponibles pour un temps d’écoute ou de prière dans la chapelle. Elles partagent les soucis de ceux qui les entourent et cela leur apporte une grande joie intérieure. Elles témoignent d’une sérénité qui est le fruit de toute une vie : le temps de la vieillesse est le reflet de la vie que l’on a menée. Consacrées à Dieu pour l’éducation des jeunes et la promotion de la femme, ces sœurs apostoliques qui ont généralement œuvré sur les 5 continents mènent aujourd’hui une vie de plus en plus unifiée par le pèlerinage intérieur qu’elles accomplissent : elles revisitent les merveilles que le Seigneur a fait dans leur vie... Elles vivent le Christ en elles... pour le donner aux autres. La mission continue...

LA CARTE D’IDENTITÉ

- Nom : Salésiennes de Don Bosco
- Date et lieu de fondation : 1885 à Turin
-  Fondateurs : Don Bosco et Sœur Marie-Dominique
- Statut : Religieuses
- Le charisme  : éducation des enfants et la promotion de la femme
- Responsable : Sœur Marie Bottero
- Les implantations :

  • En France : 250 religieuses
  • Dans le monde : 89 maisons sur les cinq continents

- Pour plus d’informations : http://www.soeurs-salesiennes.fr/







Picto adresse postale Maison de retraite Marie-Dominique - 545 chemin de Nartette 83270 Saint-Cyr-sur-Mer 04 94 26 10 73

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Les-Salesiennes-de-Don-Bosco-a.html