Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




La virginité consacrée vécue dans le monde

L’Ordo Virginum : un charisme lumineux et fécond aux yeux de la foi

  Publié le mercredi 4 juin 2008 , par Soeur Cécile Leblanc, O.V.

Réunies à Rome pour leur congrès international autour du thème : "Virginité consacrée dans le monde : un don pour l’Eglise et dans l’Eglise", les vierges consacrées ont été reçues en audience par Benoît XVI en salle Clémentine le 15 mai 2008 sous la houlette du cardinal Franc Rodé, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique.


C’est le cardinal Rodé qui a présenté les 500 vierges consacrées, venues de 52 pays différents (80 Françaises dont deux Varoises avaient fait le déplacement), au Saint-Père par les mots suivants :

JPEG - 74.4 ko

- Appelées à être "entièrement consacrées au Christ" [1], signes du mystère sponsal de l’Eglise, images de l’Eglise "vierge du fait de l’intégrité de la foi, épouse du fait de l’indissoluble union avec le Christ, mère du fait de la multitude de ses enfants", ces soeurs renouvellent devant vous, Saint-Père, leur propos de chasteté parfaite et leur amour et leur fidélité au Christ, et à son Epouse sans tâche [2].
- Elles sont "vouées au service de l’Eglise", [3] et leur présence ici souligne leur adhésion convaincue au Christ et à l’Eglise, dans la personne du Successeur de Pierre.

Extraits du discours du pape Benoît XVI aux vierges consacrées

- Votre réalité de femmes qui vivent la virginité consacrée dans le monde est un don dans l’Eglise et pour l’Eglise. Je désire vous confirmer dans votre vocation et vous inviter à grandir de jour en jour dans la compréhension d’un charisme à la foi lumineux et fécond aux yeux de la foi, et obscur et inutile à ceux du monde.

L’Ordre des vierges constitue une expression particulière de la vie consacrée qui a refleuri dans l’Eglise après le Concile Vatican II. Mais ses racines sont anciennes, lorsque le coeur de certaines femmes a commencé à s’ouvrir au désir de virginité consacrée, c’est-à-dire au désir de donner à Dieu tout leur être. La pensée des Pères voit en Marie le prototype des vierges chrétiennes et met en évidence la nouveauté du nouvel état de vie auquel on accède par un choix libre d’amour.


- Votre charisme doit refléter l’intensité, mais aussi la fraîcheur des origines. Il est fondé sur la simple invitation évangélique "qui peut comprendre, qu’il comprenne" (Matthieu 19, 12) et sur le conseil paulinien concernant la virginité pour le Royaume (1 Corinthiens 7, 25-35). Or tout le mystère chrétien résonne en lui.
- Lorsqu’il est né, votre charisme n’était pas formaté par des modalités de vie particulière mais il s’est peu à peu institutionnalisé jusqu’à une véritable consécration publique et solennelle, conférée par l’évêque grâce à un rite liturgique suggestif qui faisait de la femme consacrée la Sponsa Christi, image de l’Eglise-épouse.
- Votre vocation est profondément enracinée dans l’Eglise particulière à laquelle vous appartenez. C’est le rôle de vos évêques de reconnaître en vous le charisme de virginité, de vous consacrer et éventuellement de rester proches de vous sur votre chemin pour vous enseigner la crainte du Seigneur. De la respiration du diocèse, avec ses traditions, ses saints, ses valeurs, ses limites, et les difficultés, vous vous ouvrez à la respiration de l’Eglise universelle, surtout en partageant sa prière liturgique. Dans le dialogue avec Dieu, ouvrez-vous au dialogue avec toutes les créatures, vis-à-vis desquelles vous vous retrouvez mères, mères des enfants de Dieu.

Votre idéal, en soi vraiment élevé, n’exige cependant aucun changement extérieur particulier. C’est un chemin qui semble dépourvu des caractéristiques spécifiques de la vie religieuse, surtout de l’obéissance. Mais pour vous, l’amour se fait sequela [4] : votre charisme comporte un don total au Christ, une assimilation à l’Epoux qui requiert implicitement l’observance des conseils évangéliques, pour garder intègre votre fidélité à Lui.


- Parmi vous, il y a des styles de vie et des modalités différentes de vivre le don de la virginité consacrée. Je vous exhorte à dépasser l’apparence en accueillant le mystère de la tendresse de Dieu que chacun porte en elle-même, et en vous reconnaissant comme des soeurs, même dans votre diversité.
- Faites en sorte que votre personne irradie toujours la dignité d’être épouse du Christ, exprime la nouveauté de l’existence chrétienne, et l’attente sereine de la vie future. Ainsi, par votre vie, vous pouvez être des étoiles qui orientent le chemin du monde.

Dans notre diocèse du Var

Stand de l'OCV le 18 mai
- Pendant ce temps, à La Castille, vous aurez peut-être remarqué le stand de l’Ordo Virginum lors de la journée de consécration du diocèse au coeur immaculé et douloureux de Marie du 18 mai 2008. Un moyen magnifique de faire connaître cette vocation comme l’a demandé le cardinal Franc Rodé en conclusion du congrès international, ainsi que de respirer au même rythme que notre diocèse.
- Puis, à Cotignac, ce 31 mai 2008, monseigneur Rey a rencontré les vierges consacrées du diocèse (elles sont 11) et les a exhortées à se rencontrer plus fréquemment pour grandir dans la compréhension de ce don de la virginité consacrée, pour elles-mêmes et pour toute l’Eglise.


[1] Rituel de Consécration 45

[2] l’Eglise (NDLR)

[3] canon 604

[4] à la suite










 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/La-virginite-consacree-vecue-dans.html