Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement
des paroles qui lui furent dites
de la part du Seigneur"

Saint Luc (chapitre 1, verset 45)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Infospi - Janvier 2013

  Publié le mardi 11 septembre 2012 , par Françoise Girard

Infospi se veut un outil pour le pôle d’animation spirituelle de l’UDV. Cet outil doit fonctionner en étant plus près des réalités vécues par tous les accueillis, salariés et bénévoles. L’info partagée permet de s’approprier et de rendre plus évident ce qui nous anime de l’intérieur, nous enrichissant ainsi les uns les autres.


Toulon, le 1er janvier 2013.

Éditorial

Meilleurs vœux de fraternité


Par Père Michel Denis, aumônier de l’UDV.
_

En cette nouvelle année, je voudrais adresser à tous le monde, y compris à moi-même, des vœux de fraternité. Ce mot est assez consensuel puisqu’il fait partie à la fois de notre devise républicaine et de notre vocabulaire religieux. Nous pouvons le faire nôtre comme mot-clef durant l’année qui vient, pour ouvrir les portes qui nous séparent les uns des autres. Cette fraternité, qu’il nous soit donc donné de la servir de façon à offrir autour de nous une autre manière d’accueillir, à distiller un amour venu d’en haut. Il s’est incarné dans la simplicité d’un enfant offert à tous.

Soyons donc vigilant, afin que l’excès de zèle réglementaire ne prenne pas le pas sur l’urgence de la personne à aider. Faisons attention à ce que notre travail ne devienne pas un travail quelconque avec ses horaires et ses congés alors qu’il est une mission avec des exigences pour le cœur. La professionnalisation des nos associations ne peut exister qu’avec un surcroît d’humanité par lequel un individu lambda devient une personne qui a un nom et surtout un prénom, une histoire, une sensibilité et des possibilités d’avenir : un frère tout simplement.


L’interview : Pierre Gaillard




- Cher Pierre, tu t’occupes du Samu Social de l’aire toulonnaise depuis sa fondation, peux-tu nous dire ce qui t’as amené à le prendre en charge ?
- J’ai travaillé auparavant durant vingt-cinq ans en profession libérale dans la gestion et la vente de la grande distribution comme intermédiaire. J’ai assisté à la grande mutation de la vente en grande surface avec la naissance des grandes enseignes. C’était l’époque de l’arrivée des hypermarchés comme des rouleaux compresseurs face aux petits commerces ; pour moi le travail devenait inhumain et absurde, il fallait vivre avec la pression pointilleuse de la rentabilité. J’en ai parlé avec des prêtres comme Philippe le Pivain qui m’a mis en contact avec Gilles Rebêche un jour d’ordination à La Castille en juin 96.

Après un entretien d’embauche, j’ai travaillé aux Amis de Jéricho. Il fallait redémarrer le restaurant social qui avait fermé à cause de violences. Après un contact avec Xavier Emmanuelli pendant l’été, Gilles a proposé d’organiser un dispositif adapté à Toulon. Fin novembre, un nouveau bus de nuit organisé autour de bénévoles a démarré pour l’hiver sous l’appellation Samu social. J’en ai pris la responsabilité fin décembre-début janvier jusqu’en mars. L’hiver suivant, j’en ai repris la charge en demandant à ce qu’il fonctionne désormais sur l’année et que son action se complète par du travail social ; cela donna lieu à l’embauche d’une éducatrice spécialisée. A son démarrage, le Samu fut copiloté par Jéricho et Promo-Soins. Laisser les gars à la rue dans le froid était dur pour les bénévoles du bus de nuit. Une réflexion sur un hébergement d’urgence amena à une ouverture d’un local sur La Coquette pour l’hiver 98. C’est le 9 décembre de cette même année 1998 que le Samu Social est devenu une association autonome. Sœur Raymonde, de la communauté du Bon pasteur, éducatrice spécialisée elle-même, est venue en renfort à l’ouverture de La Coquette. Puis l’évolution a continué au cours du temps, pour arriver au stade actuel avec une action rue renforcée et des deux hébergements qui fonctionnent à l’année (un pour les hommes isolés et un autre pour les femmes isolées et les couples), ainsi qu’une activité complémentaire pendant l’hiver. _

- Comment tu vis ton travail ? Ce travail a donné un sens à ma vie, mais il y a eu des cheminements, et je ne serais jamais rentré dans l’associatif si précédemment je n’avais œuvré en tant que bénévole à la Croix Rouge. J’y assurais de l’encadrement d’équipe, et de l’enseignement : tout cela m’a servi pour le poste que j’occupe aujourd’hui. Cela m’a donné un autre regard sur l’être humain. Ici au Samu Social, vis-à-vis des accueillis, on est un peu leur famille, on s’occupe des problèmes basiques de leurs existences, ce qui demande parfois de la réflexion. Je souhaite par ailleurs que ce contact avec les plus pauvres ne se fasse pas uniquement à travers le travail, c’est pourquoi, je fais parti de la Fraternité Saint Laurent.

- As-tu un coup de Cœur ou un coup de gueule ?
- J’aurais beaucoup de coups de gueule à pousser, mais après le temps de Noël, ce sera un coup de cœur pour les salariés qui font leur dur métier avec beaucoup de conscience professionnelle et les bénévoles qui sont aussi très généreux dans leur engagement. Chacun, à son niveau, se donne avec beaucoup de cœur. Je suis admiratif de la qualité de leurs activités, ils apportent des choses fantastiques, avec respect et amour. Il faut tout faire pour garder cet enthousiasme.

Propos recueillis par le père Michel Denis


Événements

Calendrier des rendez-vous événementiels de l’Animation Spirituelle :

- Samedi 12 janvier à 16h à Saint-Louis (Hyères)  : messe en action de grâce pour l’engagement de sœur Marie-Noël Régnard à Massillon. Elle vient de prendre sa retraite.


- Dimanche 13 janvier à 10h30 à Bras : baptême d’Agathe Guibert


- Samedi 19 janvier à 10h à La Castille (Solliès-Ville) : vœux des laïcs


- Jeudi 24 janvier à 19h30 au Clou (Draguignan)  : conférence de Gilles Rebêche.

- Conférences : Servir la Fraternité, un défi pour l’Église et la société

  • Le jeudi 24 janvier à 19h30 au Clou à Draguignan.
  • Le jeudi 22 février à 20h30 à l’église Saint-Jean Bosco à Toulon.

- Retraite dans la Vie - Carême 2013


Infospi décembre 2012
Infospi novembre 2012
Infospi octobre 2012
Infospi septembre 2012
Infospi 2011 - 2012


Maison Providence, chapelle Saint Laurent

- Du mardi au vendredi : laudes à 8h, messe à 8h15.
- Le jeudi : temps de prière à 12h30.
- Le vendredi (à partir du 30 novembre) : messe de l’aumônerie de Jéricho à 10h.







Père Michel Denis 09 80 74 00 29
-  Courriel

Picto adresse postaleUnion Diaconale du Var
Maison Providence – Bât C
357 avenue Colonel Picot 83100 Toulon
04 94 24 45 90

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Infospi-Janvier-2013.html