Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

Psaume 21

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Catéchèse > Liturgie pour enfants - partage d’Evangile > Dixième dimanche du temps ordinaire, année B

Dixième dimanche du temps ordinaire, année B

  Publié le dimanche 10 juin 2018 , par Chantal de la Motte


Fiche de liturgie du dimanche 10 juin 2018

Accueil des enfants Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et se mettre en présence de Dieu. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante.

Rappel du temps liturgique Après une série de fêtes après le temps pascal, nous sommes à nouveau dans le temps ordinaire.

Acclamation de l’Evangile Alléluia !

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (3,20-35)

En ce temps-là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger. Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. » Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir. Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui. Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison. Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. » Alors arrivent sa mère et ses frères. Restant au-dehors, ils le font appeler. Une foule était assise autour de lui ; et on lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? » Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Pistes de réflexion Cet Evangile se passe en deux temps : le premier sur Satan, le second sur la mère et les frères de Jésus.
« Jésus revint à la maison » Il s’agit de la maison de Pierre chez qui Jésus logeait à Capharnaüm, maison située juste en face de la synagogue.
« Il a perdu la tête. » « Il est possédé par Béelzéboul » Jésus est accusé d’être possédé par un démon car il expulsait les démons.
« Comment Satan peut-il expulser Satan ? » Satan est le diable qui en grec, diabolos, signifie le diviseur. Son action chez l’homme divise sa parole et ses actes, son esprit et son corps ... Jésus ne pourrait pas unifier l’homme s’il était lui-même un diviseur.
« Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. » Jésus doit ligoter Satan avant de débarrasser l’homme possédé de tout le désordre intérieur qui l’aliène.
« Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Quel est donc ce péché que Jésus ne peut pas pardonner ? C’est celui qui garantit la pleine liberté de l’homme devant la proposition d’amour et de pardon de Dieu. L’homme a la possibilité de refuser le pardon, de fermer sa porte à l’Esprit de Dieu. dans ce cas Jésus ne veut pas le contraindre car il a créé l’homme libre et respecte par amour cette liberté.
« Alors arrivent sa mère et ses frères. » Certains pensent que après la naissance de Jésus, Marie aurait eu d’autres enfants avec Joseph. Mais l’Eglise ne pense pas ainsi car c’est contraire au reste de l’évangile, en particulier quand Jésus sur la croix confie Marie à Jean. Pourquoi l’aurait-il fait si elle avait d’autres enfants pour s’occuper d’elle ? En grec (langue des évangiles), on utilise le même mot pour dire "frère" et "cousin". Il s’agit donc de la parenté de Jésus au sens large.
« Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » Jésus nous annonce en passant une nouvelle extraordinaire : nous sommes tous de sa famille si nous faisons la volonté de Dieu ! C’est une demande du Notre Père et si nous pouvons dire à la suite de Jésus "notre Père", c’est que nous sommes tous frères. Comment connaître la volonté de Dieu ? En écoutant sa Parole qui est contenue dans la Bible, et en prenant des moments de prière et de silence pour que notre coeur soit à l’écoute de ce que Dieu veut nous dire. Il parle par des paroles qui nous sont dites par les autres mais qui sont de la part de Dieu, par des évènements qui adviennent dans notre journée, par des songes parfois aussi la nuit.
C’est sans doute ce qui fait le lien avec le début de l’évangile : si mon coeur est divisé, bruyant, désordonné, ... je ne peux pas écouter quelle est la volonté de Dieu. Je dois ouvrir la porte à Jésus pour qu’il fasse le ménage dans ma maison intérieure afin d’écouter la volonté de Dieu et d’avoir la joie d’être frère, soeur de Jésus.

Activité Essayer aujourd’hui d’être attentif à ce que Dieu veut pour moi. Faire le point dans mon coeur ce soir pour voir si j’ai entendu ... et recommencer demain !











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Dixieme-dimanche-du-temps.html