Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

"Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement
des paroles qui lui furent dites
de la part du Seigneur"

Saint Luc (chapitre 1, verset 45)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Auteur d’une Liturgie des Enfants


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls

Deuxième dimanche de Carême, année B

  Publié le dimanche 25 février 2018 , par Chantal de la Motte

Fiche de liturgie pour le dimanche 25 février 2018







Accueil des enfants
Chaque enfant peut dire son prénom pour se présenter et pour se mettre en présence de Dieu. Nous écoutons la même Parole de Dieu que les parents restés dans l’église, et que les chrétiens du monde entier aujourd’hui. Il est conseillé de lire l’Evangile dans un missel ou un lectionnaire plutôt que sur une feuille volante.

Rappel du temps liturgique
Nous avançons vers Pâques sur le chemin du Carême.

Acclamation de l’évangile (pas d’Alléluia pendant le Carême)
Que soit béni le nom de Dieu, de siècles en siècles, qu’il soit béni !

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (9, 2-10)
En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

Pistes de réflexion
Nous sommes à un moment charnière de l’évangile de Marc : Jésus a terminé son ministère en Galilée et va commencer sa montée vers Jérusalem c’est-à-dire vers sa passion.
« Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne » La montagne symbolise dans la Bible un lieu privilégié de rencontre avec Dieu.
« Et il fut transfiguré devant eux. » Jésus apparaît dans sa gloire.
« Elie leur apparut avec Moïse » On a coutume de dire que Moïse représente la loi et Elie les prophètes. En réalité Moïse était lui aussi un prophète, probablement le premier (Ex 4, 14, 15). Quoi qu’il en soit, Jésus est entouré de deux grandes figures de l’Ancien Testament. Tous deux ont rencontré Dieu en haut d’une montagne, mais Dieu s’est manifesté de manière bien différente. Pour Moïse, Dieu apparaît dans les coups de tonnerre et les éclairs (Ex 19, 16) : Dieu affirme sa puissance dans le don de la loi. Pour Elie, Dieu apparaît dans une brise légère (1 Roi 19, 12) : Dieu se dévoile comme un Dieu de douceur. Cela ne signifie pas que Dieu a une humeur changeante, mais que Dieu se révèle petit à petit à travers l’histoire. Plusieurs siècles séparent Moïse et Elie. Si Dieu s’était d’emblée révélé en chuchotant, pas plus fort que le souffle d’une brise légère, personne ne l’aurait entendu. Il a d’abord laissé éclater sa puissance, pour se révéler peu à peu doux et humble de coeur.
« Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes » Pierre voudrait que ce moment d’émerveillement puisse durer, mais il ne réalise pas combien il entrevoit une réalité qui le dépasse et qui ne se laisse pas installer selon son bon plaisir.
« Survint une nuée qui les couvrit de son ombre. » La nuée est à la fois signe et voile de la Présence de Dieu. C’est la même nuée qui a accompagné le peuple hébreu pendant l’exode.
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le. » On retrouve la Parole de Dieu entendue lors du baptême de Jésus (« C’est toi mon Fils bien-aimé, en toi j’ai mis tout mon amour » Mc 1,11), mais cette fois-ci, le Seigneur s’adresse aux disciples avec une consigne : « Ecoutez-le. » La voix du Père nous donne un commandement, c’est l’écoute. Déjà, c’est ainsi que débutent les commandements (Dt 6,4) : « Ecoute Israël », cette profession de foi que les juifs récitent tous les jours et que les apôtres connaissent par cœur.
« Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. » Jésus demande ensuite à ses apôtres le silence car les disciples ne sont pas encore prêts à comprendre : seule la résurrection éclairera son mystère. Quand ils verront Jésus souffrir et mourir, ils se souviendront de la vision glorieuse de Jésus. Ces deux images, la gloire et la souffrance, sont les deux faces du même amour de Dieu pour l’humanité. Par la transfiguration de son Fils, Dieu prépare ainsi les apôtres à la confiance dans tous les évènements douloureux qui vont suivre.

Nous aussi nous sommes appelés à écouter. Pour cela, il faut déjà être en silence, se taire mais aussi faire taire tous les bavardages qui nous habitent. On n’écoute pas Jésus avec les oreilles mais avec le cœur. Parfois nous sommes comme les apôtres et nous ne comprenons pas bien mais Jésus parle d’abord à notre cœur avant de parler à notre intelligence. Pour écouter Jésus, il faut aller dans notre cœur, dans notre âme, et laisser parler Jésus. Comment ? En lisant ou en écoutant des passages de l’évangile, parole agissante, qui fait ce qu’elle dit.

Source : MN THABUT, L’intelligence des Ecritures, Artège

Activité
Coloriage du dessin. Nous pouvons répéter et apprendre par cœur le verset cité sous le coloriage.

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le » Marc 9, 6











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Deuxieme-dimanche-de-Careme-annee,3992.html