Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 37)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var




Adjointe au directeur de la communication


devenir prêtre faire un don

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

Evangile

-


nouveaux articles

nouveaux articles la foi pour les nuls
Accueil du site > Eglise du Var Paroisses > Hauts-lieux spirituels du Var > Chapelle Notre-Dame du Cap Falcon à Toulon

Chapelle Notre-Dame du Cap Falcon à Toulon

  Publié le vendredi 6 janvier 2012 , par Françoise Girard

Face à la Méditerranée, en bordure d’une falaise, ce site magnifique et symbolique représente pour tous les Pied-Noirs, un « haut lieu de mémoire ».


Le Cap Falcon est situé à l’Ouest de la ville d’Oran en Algérie. Dans une grotte naturelle en bordure des flots, les pêcheurs avaient installé une Vierge devant laquelle ils s’inclinaient lorsqu’ils passaient avec leurs embarcations. En juin 1962, avant le départ d’Algérie, ils décidèrent pour la protéger, de confier la Madone à la Méditerranée… Mais la statue refit surface, refusant de rester au fond des flots. Les pêcheurs décidèrent alors de la rapatrier et la confièrent à la Marine Nationale de Mers-el-Kébir. Elle arrivait à Toulon en 1968 et fut déposée dans les fondations d’une ancienne casemate côtière, située au Cap Brun à Toulon.

JPEG - 9.7 ko

Pour maintenir et transmettre une flamme du souvenir et rendre hommage à tous ceux qui reposent au loin, le colonel Raymond et les associations varoises de rapatriés d’Algérie obtenaient de la Marine Nationale l’autorisation de placer sur le dôme de la batterie la statue rapatriée et de construire une minuscule chapelle : Notre-Dame du Cap-Falcon était inaugurée en 1975 par monseigneur Barthe. Chaque 15 août, de fidèles manifestations de piété et de retrouvailles communautaires s’organisent dans la joie et la ferveur.

JPEG - 11.7 ko

En 1980, la statue de la Vierge était décapitée. Le 14 mai 1987 une très fidèle et solide reproduction était installée au sommet du site par hélitreuillage et la Vierge rapatriée composée de matériaux fragiles, installée à l’abri dans la petite chapelle.

20 ans plus tard une rénovation totale de la chapelle était mise en œuvre : installation de vitraux, céramiques, arbre de vie pour présenter des reliquaires contenant de la terre de différents cimetières d’Algérie, plaque pour les Disparus…

Le 15 septembre 2007 pour la consécration de Notre-Dame du Cap-Falcon, il y avait d’autres Vierges : Notre-Dame d’Afrique, Notre-Dame de Santa-Cruz et Sainte-Marcienne.

Ce lieu est accessible en permanence.











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/Chapelle-Notre-Dame-du-Cap-Falcon.html