Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

Tu seras ma louange, Seigneur,
dans la grande assemblée.

Psaume 21

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



faire un don nouveaux articles

Carême 2018 : homélie de la messe du deuxième dimanche

Paroisse Saint-Pie X, 49 rue Henri Poincaré, Toulon, 83000

  Publié le lundi 15 janvier 2018 , par Patrice Quesnel

Ci-dessous, l’homélie prononcée par notre Curé le deuxième dimanchede notre Carême paroissial et marial 2018.



Deuxième dimanche de Carême

Qu’est-ce qui se passe juste avant la mort de Jésus Christ ? Le Christ voit au pied de la croix Marie, sa mère, et Jean, son disciple bien-aimé. Il dit à Marie, sa mère : « Femme, voici, ton fils !  » et à son disciple bien-aimé : « Voici, ta mère !  »

Ces paroles du Christ sont mystérieuses. Il ne dit pas : « Marie, maman, voici ton fils ! », mais il dit « Femme, voici ton fils ! » et l’évangéliste souligne que Jésus s’adresse après pas simplement à Saint Jean mais à « son disciple bien-aimé ».

Jésus Christ appelle Marie « femme », parce que sous la croix elle devient la femme de la nouvelle alliance, la nouvelle Eve, la « mère de tous les vivants », la mère de tous les chrétiens. Le disciple bien-aimé de Jésus Christ c’est chacun d’entre nous.

Juste avant sa mort le Christ nous donne Marie comme mère,
Il nous invite à accueillir Marie chez nous comme mère.


Pour souligner cette importance de l’accueil de Marie dans nos vies, l’évangéliste écrit juste après les paroles que Jésus adresse à sa mère et à son disciple bien-aimé : « Sachant que désormais tout était accompli… ». Cela veut dire qu’après avoir donné Marie comme mère à ses disciples il reste à Jésus Christ qu’à mourir. Il a tout donné. Tout est accompli après le don de Marie comme mère.

Soulignons que l’accueil de Marie dans nos vies comme mère fait partie de l’œuvre du salut.
La vénération de Marie n’est pas quelque chose que les catholiques ont ajouté au fur à mesure tout au long de l’histoire de l’Eglise. Non, elle est voulue par le Christ même. La vénération de Marie comme notre mère est un acte d’obéissance envers Jésus Christ.
Ce fait nous renvoie à la consécration à Marie. Par la consécration à Marie on donne à Marie cette place que Jésus a prévu pour elle. Accueillir Marie comme mère veut dire lui tout donner : tout ce que nous avons, tout ce que nous sommes.
Elle en revanche s’engage à nous protéger, à nous guider, à nous faire avancer sur le chemin de la sainteté qui est son fils.

Marie ne garde rien pour elle-même. Elle se tourne toujours de nouveau vers son fils pour tout lui remettre. Si nous nous donnons à elle, c’est elle qui présente nos vies avec la sienne à son Fils.
Je vous rappelle ce que dit Saint Pie X et tant d’autres saints :
« La route la plus facile et la plus sûre vers Jésus est Marie !  ».

Le lundi 5 mars commence la préparation à la consécration solennelle de notre paroisse et de chaque paroissien à Marie. Prenons cette préparation au sérieux ! Pour vous accompagner pendant ce temps de préparation vous allez recevoir un livret avec des indications concrètes.
La consécration même se fera à l’issu de la Messe du lundi 9 avril (cette année le jour de la fête de l’Annonciation) qui a lieu à 19h00. Retenez cette date dès maintenant !

Totus tuus, Maria ! Ad Jesum per Mariam !





Mercredi des Cendres

« Je suis quelqu’un de bien ! »

Assez souvent on entend cette affirmation et on pense même que c’est le cœur de notre foi :
Être quelqu’un de bien…

Même pour le Carême il y a le danger d’essayer de faire des bonnes œuvres pour montrer à Dieu et aux autres qu’on est quelqu’un de bien (faire des œuvres pour Dieu).
Mais la réponse d’un non-croyant pourrait être spontanément :
« Pour être quelqu’un de bien je n’ai pas besoin d’un Dieu. J’y arrive tout seul ! »

Maintenant une question : « Avez-vous déjà (vraiment) essayé d’être quelqu’un de bien pendant toute la journée, pendant toute une semaine ? Si oui (et si vous êtes honnête), vous avez fait l’expérience que ce n’est pas possible.

Et même si on y arrive plus ou moins, le danger c’est toujours de mesurer notre bonté à celle des autres. Bien sûr nous allons toujours trouver des personnes qui sont pires que nous.
Pour cela il faut simplement allumer la télé. Nous voilà en plein jugement des autres !

Mais face à Dieu cette justice humaine ne tient pas.
Saint Paul le dit clairement : « Tous ont péché et ils sont privés la gloire de Dieu. » (Rom 3,23)
Alors, où est la solution ?

La solution c’est Jésus Christ.
C’est Lui qui a pris notre péché, notre méchanceté, notre colère, notre haine, notre faiblesse, notre pauvreté,… sur Lui pour en finir une fois pour toute : « Le Christ m’a aimé et s’est livré pour moi. » (Gal 2,20)

Le Carême est le temps pour (re)découvrir cet amour infini de notre Dieu : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3,16)

Devant Dieu nous pouvons être pauvre, faible (ce qui est bien le cas…), simplement ne cachons pas cela devant Dieu (qui le sait déjà), mais venons avec notre faiblesse, notre pauvreté, nos blessures vers Jésus sur la croix.

Vous voulez des applications concrètes pour recevoir / redécouvrir l’amour infini de Dieu ?
• Contempler chaque jour Jésus sur la croix en Lui donnant tout ce qui ne va pas dans ma vie et en le remerciant de le prendre sur Lui
• Faire le Chemin de Croix
• Rencontrer Jésus miséricordieux dans la confession
• Aller à la Messe (même en semaine, une fois par exemple)
• Lire Romains 8
• …

Ce n’est pas à nous de faire des œuvres pour Dieu (Il en a pas besoin), mais de faire les œuvres de Dieu, cela veut dire de faire ce qu’Il nous demande aujourd’hui, maintenant.
Pour cela demandons souvent pendant ce temps de Carême :
« Seigneur, qu’est-ce que tu veux que je fasse ? »








Paroisse Saint-Pie X

Nous retrouver sur Twitter :

ou sur Facebook : https://www.facebook.com/SaintPieXToulon

ou sur Instagram : @saintpiextoulon

Picto adresse postale Adresse postale : 49 rue Henri Poincaré - 83000 Toulon (façade ouest de l’église)
Picto adresse postale entrée courante, accueil, bureaux, salles de réunion et presbytère : porte sud de l’église par la courette de la rue Eugène Silvain
accès personnes à mobilité réduite : porte nord de l’église, rue Eugène Silvain
Picto adresse postale entrée et parvis d’honneur (mariages, obsèques, solennités, processions ...) : façade est de l’église, rue Eugène Silvain

04 98 00 98 80

Picto fax 04 98 00 98 81

GPS : Lat. 43.1207 ; Long. 5.9412

En pratique, accéder à Saint-Pie X

Pour joindre l’équipe de rédaction, ou contribuer à ce site, écrivez-nous à l’adresse électronique suivante :
saintpiex.toulon@gmail.com

ou "tweetez ! "

 



 

Conception et développement : bonnenouvelle.fr