Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

En effet, ta charité m’a déjà apporté
beaucoup de joie et de réconfort,
car grâce à toi, frère,
les cœurs des fidèles ont trouvé du repos.

Phm1.07

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Diaconie Servir > Service diocésain de la solidarité > CCFD > CCFD : comité catholique contre la faim et pour le développement

CCFD : comité catholique contre la faim et pour le développement

  Publié le samedi 16 janvier 2010 , par Françoise Girard

Le CCFD-Terre Solidaire : Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement. Le CCFD-Terre Solidaire regroupe 28 Mouvements et Services d’Eglise au service des plus pauvres de notre planète. Il a reçu des Evêques de France la mission de lutter contre la faim et de soutenir le développement des populations les plus déshéritées de la Terre.


Le CCFD : les catholiques pour la solidarité avec les plus pauvres.

L’amour du prochain : une ardente obligation pour tout chrétien.

Jésus l’a proclamé : « Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton cœur de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. » Marc (ch. 12) Et encore : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même, il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. … c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. »

- « Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger et vous m’avez recueilli ; j’étais nu et vous m’avez vêtu ; j’étais malade et vous m’avez visité ; j’étais en prison et vous êtes venus vers moi. … toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. - Mathieu (ch.25)

Saint Paul, répète, dans son épître aux Galates : Car toute la Loi est contenue dans un seul mot : " Tu aimeras ton prochain comme toi-même." Saint Jacques ajoute dans une de ses lettres : « Mes frères, que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi s’il n’a pas les œuvres ? »

Dans la lignée de ces paroles de l’Evangile, les papes ont tenu à rappeler ce devoir dans diverses encycliques, notamment l’encyclique « Populorum Progressio » promulguée par Paul VI en 1967, et qui est toujours d’actualité aujourd’hui :
- Les peuples de la faim interpellent aujourd’hui de façon dramatique les peuples de l’opulence. L’Église tressaille devant ce cri d’angoisse et appelle chacun à répondre avec amour à l’appel de son frère.
- Le récent Concile l’a rappelé : "Dieu a destiné la terre et tout ce qu’elle contient à l’usage de tous les hommes et de tous les peuples, en sorte que les biens de la création doivent équitablement affluer entre les mains de tous, selon la règle de la justice, inséparable de la charité (20)."
- A nos fils catholiques appartenant aux pays plus favorisés, Nous demandons d’apporter leur compétence et leur active participation aux organisations officielles ou privées, civiles ou religieuses, appliquées à vaincre les difficultés des nations en voie de développement. (Cette encyclique est disponible sur le site Internet du Vatican)

Dans l’encyclique « Sollicitudo rei socialis » Jean-Paul II ajoute : « L’enseignement et la diffusion de la doctrine sociale font partie de la mission d’évangélisation de l’Eglise ». Dans son encyclique « Dieu est amour », Benoit XVI insiste sur le « devoir de charité comme tâche intrinsèque de l’Eglise et de l’Evêque dans son diocèse ; l’exercice de la charité est un acte de l’Eglise en tant que telle, au même titre que le service de la Parole et des Sacrements. »

Dans sa dernière encyclique « L’amour dans la vérité », Benoit XVI précise : « Donner à manger aux affamés est un impératif éthique pour l’Eglise. La faim ne dépend pas tant d’une carence de ressources matérielles, que d’une carence de ressources sociales, la plus importante étant de nature institutionnelle. »

Le CCFD en France et dans le monde.

Le CCFD-Terre Solidaire (Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement) est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique. Elle est composée de 28 mouvements et services d’Eglise (MSE).

Créé en 1961, le CCFD a reçu pour mandat de la conférence des évêques de France de mobiliser la solidarité des chrétiens, notamment lors de la période de Carême au profit de l’accomplissement de deux missions :
- soutenir des projets de développement dans les pays pauvres
- sensibiliser l’opinion publique à la situation des populations déshéritées.

Chaque année le CCFD soutient plus de 500 projets dans environ 80 pays du monde. Chaque projet correspond à l’un des thèmes d’actions répertoriés :
- la souveraineté alimentaire,
- la mise en oeuvre d’une économie sociale et solidaire,
- les migrations internationales,
- le partage des richesses financières,
- l’évolution des rapports hommes-femmes pour plus d’égalité,
- la prévention et la résolution des conflits.

Le CCFD : projets et partenaires.

Un projet au CCFD
Il n’y a pas de projet type, chaque demande est étudiée individuellement, parfois il faut accompagner l’élaboration même du projet, à partir du besoin exprimé. Il faut aussi aider à trouver d’autres associations pour assurer le co-financement. Cela permet d’intéresser plusieurs associations parfois locales, souvent issues de pays ou d’horizons différents. Ce principe évite d’enfermer les acteurs dans une relation exclusive donateur receveur. Un "projet" peut être accompagné pendant plusieurs années, il peut aussi être soutenu dans des phases successives de son évolution. Le CCFD informe l’Eglise Catholique locale qu’une relation avec un groupe de sa région va se nouer. Ceci permet à l’évêque, de donner un avis, voire de participer à la consolidation du partenariat.

Pour le CCFD il ne s’agit pas créer un projet mais d’accompagner un projet local. En effet : qui mieux que l’acteur local, sait ce qui est nécessaire en un lieu donné pour une population donnée, dans le contexte particulier ? Nos projets sont toujours organisés avec un groupe, une coopérative, une association, une collectivité, implantés localement. Les acteurs deviennent alors "partenaires"

Etre partenaire, cela veut dire qu’il n’y a pas d’un côté un porteur d’idées et de fonds, et de l’autre, un groupe qui attend et qui reçoit. Ces projets sont donc gérés par les bénéficiaires eux-mêmes avec le soutien financier, technique et moral du CCFD. Le but est aussi de rendre ces populations autonomes et de développer toute la dimension humaine dans sa dignité.

Pour le CCFD, tous sont responsables du projet : le CCFD qui accompagne et l’acteur qui réalise. Le CCFD peut apporter son savoir faire, son expertise, mais il doit aussi écouter, découvrir, à s’enrichir d’autres cultures, d’autres expertises, d’autres savoir-faire. Les partenaires nous disent souvent : "rien ne changera chez nous, si rien ne change chez vous".

Chaque année, à l’occasion du Carême, une quarantaine de représentants des partenaires soutenus par le CCFD sont invités en France, pour témoigner de cette relation, dire ce qui est fait "là bas" et découvrir ce qui est fait "ici", engagés ensemble pour construire un monde plus juste et plus fraternel.

Organisation et actions du CCFD dans le Var

La Délégation Diocésaine du CCFD dans le Var :
Coordonnées (cf. au pied de l’article)

Permanences : les Mardis de 14H30 à 17H00 et sur rendez-vous.

  • Président : Philippe MOLINAS
  • Secrétaire : Henri COUSI
  • Trésorier : Claude SCHMITT
  • Aumônier : père Jean-Marie LABAT

La collégialité joue son rôle, à l’image de sa représentation dans le diocèse : ACI, ACGF, ACO, Voir Ensemble ont des représentants au bureau. Dans nos actions et nos assemblées, on retrouve aussi l’ACE, le MCC, le MCR, le NID et la Société de Saint Vincent de Paul. Les Scouts de France sont décidés à nous rejoindre, ainsi que la Coopération Missionnaire grâce à notre aumônier commun.

Nous sommes aussi englobés dans l’Union Diaconale du Var, et les relations avec le Secours Catholique sont fructueuses.

L’équipe d’animation peut aussi s’appuyer ponctuellement sur des relais locaux, pour les actions de carême, soirées, préparation des colis, d’enveloppes et portage dans les paroisses.

Les actions dans le Var :

Nos principaux axes d’action sont :
- la collecte de carême pour recueillir des fonds pour soutenir financièrement les projets
- la sensibilisation du public, notamment chrétien, par des conférences :

  • soit à l’occasion de la visite d’un partenaire international dans le Var
  • soit par la participation à des manifestations organisées dans le diocèse
  • soit par la diffusion de documents du CCFD, de Faim et Développement Magazine, ou d’encycliques traitant de la charité envers les pauvres (« Populorum progressio » de Paul VI, « Dieu est amour » et « l’Amour dans la vérité » de Benoit XVI)

La collecte de Carême :

Le CCFD-Terre Solidaire est chargé, au nom des Evêques de France, d’animer la campagne de solidarité internationale de l’Eglise, qui prend place traditionnellement durant le Carême, pour alimenter les fonds nécessaires au financement de ces projets.

Chaque année, le cinquième dimanche de carême, une collecte nationale de fonds est donc organisée par le CCFD dans les paroisses pour financer ses projets dans le monde. De plus, pour les donateurs réguliers, deux ou trois mailings sont envoyés chaque année pour solliciter leur générosité.

La visite de partenaires :

Chaque année, en période de carême, nous accueillons un partenaire d’un pays du tiers-monde qui nous apporte le témoignage des projets auxquels il participe et du soutien que lui procure le CCFD. Il prend ainsi contact avec la population locale pour dialoguer avec elle et comprendre comment une relation fraternelle peut s’établir et quelles sont les motivations qui favoriseront la solidarité entre les chrétiens du Var et les pauvres du tiers-monde.

Cette visite est très importante pour sensibiliser les habitants du Var aux problèmes auxquels les populations défavorisées de la planète doivent faire face, et comment le soutien du CCFD peut les aider, dans la durée, à développer leurs projets pour une vie meilleure.

Notre plan d’action pour la saison 2009-2010 :

Dans la continuité de nos actions traditionnelles prévues pour le carême 2010 (messe d’entrée en carême, quête de carême, accueil d’un partenaire), nos priorités d’action sont les suivantes :

- Poursuivre une relation fraternelle avec le clergé du Var, et notamment avec notre évêque
- Améliorer notre couverture dans l’Est Varois : créer une équipe relais sur Fréjus et à Draguignan : les bonnes volontés seront les bienvenues.
- Rencontrer des communautés nouvelles (sur le conseil de l’évêque)
- Poursuivre notre rapprochement avec les jeunes et les associer à nos actions :
- Scouts (de France et Unitaires)
- Ecoles Chrétiennes
- Pastorale des Jeunes
- Pour les jeunes lycéens un évènement « Bouge Ta Planète » est organisé le 20 Mars 2010 au Lycée La Cordeille à Ollioules (de même dans 400 villes en France)
- Sensibiliser les futurs prêtres à nos actions (et aux mouvements humanitaires et caritatifs catholiques en général) par des conférences au séminaire.
- Organiser des formations locales.

La messe d’entrée en carême du CCFD est célébrée chaque année par notre évêque, monseigneur Dominique Rey (en 2010 : le 21 février, à Draguignan, paroisse St Michel).

En Mars 2011, un grand évènement régional sera organisé pour fêter les 50 ans du CCFD.

Le « thème d’année » 2009-2010 :

Pour la saison 2009-2010, le CCFD, au niveau national nous propose de nous informer et de réfléchir au thème suivant : Partage des ressources financières

En effet, en cette période historique où la crise financière a déclenché une crise économique qui pénalise lourdement les plus pauvres de notre planète, il est temps de prendre conscience des responsabilités sociales et environnementales de tous les acteurs économiques, et de penser au partage des ressources financières au service des hommes, et notamment des plus pauvres.

En cela, nous sommes en communion avec les enseignements de l’encyclique « Caritas in veritate » (l’Amour dans la vérité) promulgué par notre pape Benoit XVI en Juillet 2009.

Tous les acteurs socio-économiques sont interpellés par cette encyclique, notamment :
- Les consommateurs - citoyens
- Les entreprises
- L’Etat et les institutions
- Les épargnants
- Les médias
- Les syndicats et les associations

Ces acteurs se posent-ils la question des conséquences de leurs décisions sur les plans social et environnemental ? Estiment-ils les conséquences que cela aura sur la vie quotidienne des plus pauvres ? Pourront-ils corriger leurs pratiques afin d’aboutir à une meilleure répartition des richesses, à la préservation de l’environnement et à un accroissement de la justice sociale ?

Au sein de cet ensemble de questions, quelques axes de réflexion se dégagent dès maintenant :
- Développement durable
- Financiarisation de l’économie et scandale des paradis fiscaux.
- Problème de la dette entravant le développement des pays pauvres
- Préservation de l’environnement et de la biodiversité
- Accès au crédit pour les pauvres
- Régulation des marchés financiers… Tous les chrétiens (et les hommes de bonne volonté) sont invités à se poser ces questions à y réfléchir à la lumière de l’Evangile : « Aime ton prochain comme toi-même » !

Le CCFD se propose d’apporter des informations et des éléments de réflexion à l’aide de documents et de conférences au sein de notre diocèse.

Nous sommes à la disposition des paroisses pour animer des réunions sur ces thèmes. relation, dire ce qui est fait "là bas" et découvrir ce qui est fait "ici", engagés ensemble pour construire un monde plus juste et plus fraternel.


- La campagne du CCFD







Picto adresse postaleLa Délégation Diocésaine du CCFD dans le Var
Centre Diocésain « Les Pierres Vivantes » - 226 Bd Georges Richard – 83000 Toulon

04 94 23 91 97

ccfd83@ccfd.asso.fr

- Permanences : les mardis de 14h30 à 17h00 et sur rendez-vous.

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://www.diocese-frejus-toulon.com/CCFD-comite-catholique-contre-la.html