Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Soudain viendra dans son Temple
le Seigneur que vous cherchez »
(Malachie 3, 1-4)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Au service du diocèse > L’évêque > Biographie de monseigneur Dominique Rey

Biographie de monseigneur Dominique Rey

  Publié le mardi 15 janvier 2002

Mgr Dominique Rey nommé évêque de Fréjus-Toulon (Var)
Le Pape Jean-Paul II, ayant accepté la démission de la charge pastorale d’évêque de Fréjus-Toulon que lui a présentée Mgr Joseph Madec, atteint par la limite d’âge (75 ans), a nommé pour lui succéder, le mardi 16 mai 2000, Mgr Dominique Rey, curé de la paroisse de la Sainte-Trinité, Paris 9°.


Biographie de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon

Né le 21 septembre 1952 à Saint-Étienne (Loire), fils de Joseph Rey, typographe, et de Madame, née Marie Périer, Mgr Dominique Rey est le dernier d’une famille de sept enfants, dont quatre filles. Une de ses soeurs est religieuse. Un frère est diacre permanent.

Mgr Dominique Rey a suivi sa scolarité primaire et secondaire ainsi qu’une année en Droit-Economie à Saint-Étienne.

De 1972 à 1975, il prépare une licence et une maîtrise en économie politique à Lyon puis il entre à l’école nationale des impôts à Clermont-Ferrand où il obtient un doctorat en économie fiscale.

De 1975 à 1976, il est coopérant au Tchad, au ministère des finances comme conseiller fiscal pendant 18 mois. En même temps, il enseigne le droit à l’université de N’Djaména.

A son retour en France, il travaille à la direction générale des impôts, au ministère des finances et à la direction de la prévision.

En 1979, il est accueilli au couvent de l’Annonciation chez les Dominicains, dans le cadre d’une maison de formation de la Communauté de l’Emmanuel. Avec d’autres jeunes de la communauté de l’Emmanuel qui portent le même projet de vocation, il y est accueilli par le père Pierre Baffin (actuel évêque de Metz) et le père Albert-Marie de Monléon (actuel évêque de Meaux).

Il suit des cours à l’Institut catholique de Paris où il obtient une licence en théologie et un diplôme en droit canonique.

Le 23 juin 1984, à Notre-Dame, le cardinal Lustiger l’ordonnait prêtre pour le diocèse de Paris, membre de la communauté de l’Emmanuel.

Il est successivement aumônier du lycée Stanislas (1984-1985), vicaire à la paroisse Sainte-Marie des Batignolles à Paris 17° (1985-1986), Supérieur des chapelains à Paray-le-Monial dans le diocèse d’Autun et directeur des pèlerinages de ce sanctuaire (1986-1988), (il y crée le festival artistique Magnificat qui, deux ans de suite, en 1987 et 1988, réunit des centaines d’artistes, chrétiens ou non, et plus de 20 000 personnes) prêtre accompagnateur des séminaristes et des prêtres de l’Emmanuel (1988-1995).

En 1992, il lance les rencontres sacerdotales "Demain, quel(s) prêtre(s) ?" qui réunissent chaque année plusieurs centaines de prêtres à Paray-le-Monial.

En 1995, le cardinal Lustiger le nomme curé de la paroisse de la Sainte Trinité (9°). II devient directeur du Centre Trinité (centre de formation à la vie chrétienne : 2 800 auditeurs) et responsable du Bistrot du Curé, à Pigalle.

En 2000, Mgr Rey est nommé évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, diocèse de 900 000 habitants (... et près de neuf millions de touristes chaque année) qui compte plus de 350 prêtres (dont 125 ont moins de 55 ans), 12 diacres permanents, un vingtaine de laïcs salariés et 35 séminaristes (3 ordinations en moyenne chaque année).











 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://diocese-frejus-toulon.com/Biographie-de-monseigneur.html