Eglise Catholique du Var - diocese-frejus-toulon.com

« Soudain viendra dans son Temple
le Seigneur que vous cherchez »
(Malachie 3, 1-4)

FR | EN | PT |
Newsletter de l'église du var



Accueil du site > Diaconie Servir > Pastorale du Deuil > La Communion Saint Lazare > Lectures bibliques > 2 Corinthiens 4 verset 14 à 2 Corinthiens 5 verset 1

2 Corinthiens 4 verset 14 à 2 Corinthiens 5 verset 1

  Publié le samedi 24 avril 2004 , par Amitiés Coeur de ville

S’attacher à ce qui demeure.

Il y a ce qui passe, il y a ce qui demeure. Tous ces gestes d’amour, de dévouement, tous ces liens tissés entre nous, toutes ces recherches du Christ… Voilà ce qui compte pour Dieu et fera notre joie en Sa présence.


4

Frères,
14 Car, nous le savons, Celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera, nous aussi, avec Jésus, et Il nous placera près de Lui avec vous.
15 Et tout ce qui nous arrive, c’est pour vous, afin que la grâce plus abondante, en vous rendant plus nombreux, fasse monter une immense action de grâce pour la gloire de Dieu.
16 C’est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l’homme extérieur va vers sa ruine, l’homme intérieur se renouvelle de jour en jour.
17 Car nos épreuves du moment présent sont légères par rapport au poids extraordinaire de gloire éternelle qu’elles nous préparent.
18 Et notre regard ne s’attache pas à ce qui se voit, mais à ce qui ne se voit pas ; ce qui se voit est provisoire, mais ce qui ne se voit pas est éternel.

5

1 Nous le savons, en effet, le corps, qui est notre demeure sur la terre, doit être détruit, mais Dieu construit pour nous dans les cieux une demeure éternelle qui n’est pas l’oeuvre des hommes.

Retour au sommaire des lectures bibliques







Sources : aelf.org chapitre 4 et 5

 




 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | Contributeurs | Espace privé | RSS | cef.fr | messesinfo.cef.fr | rcf.fr | webTvCn.eu | domaine-castille.fr | bonnenouvelle.fr

Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://diocese-frejus-toulon.com/2-Corinthiens-4-verset-14-a-2.html